Ridha Belhaj : « Il s’agit du coup d’Etat du cinq novembre »

Ridha Belhaj

Aussitôt le remaniement ministériel annoncé que le parti Nidaa Tounes réagit lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui.

Ainsi, Ridha Belhaj, un des dirigeants du parti Nidaa Tounes, a souligné que le remaniement ministériel est illégal. Selon lui, il constitue un coup d’Etat sur le processus de la transition démocratique. Il ajoute également que le mouvement Ennahdha a bel et bien l’intention d’isoler  Béji Caïd Essebsi.

D’ailleurs, M. Belhaj a déclaré que Youssef Chahed n’a fait aucune consultation. Il poursuit qu’il a dépassé ses limites en n’informant pas le président de la République de la vraie liste. Tout comme il a également mené un « processus médiatique déformé ». En outre, il estime aujourd’hui que « le gouvernement actuel est un gouvernement d’Ennahdha par excellence ». Ce qui lui permet d’élargir sa base dans le gouvernement, en devenant une force de composition. Et d’ajouter : « Youssef Chahed a fait un coup d’Etat qui ressemble à celui du 7 novembre, comme l’avait fait l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali. » 

Ridha Belhaj : « L’avenir de la Tunisie est menacé »

Et de poursuivre : « En 1987, pour interpréter la Constitution, il fallait éliminer Habib Bourguiba, puis… La Constitution isolait le président de la République et le mettait dans l’impossibilité d’exercer ses pouvoirs ». De ce fait, M. Belhadj appelle les forces démocratiques à agir immédiatement. Il craint pour la transition, la démocratie et l’avenir de la Tunisie, en soulignant la menace. 

Par ailleurs, le secrétaire général du parti Slim Riahi ne mâche pas ses mots. Lui aussi annonce que le chef du gouvernement Youssef Chahed a organisé un coup d’État contre la Constitution et contre le président de la République, en déclarant : « Ce remaniement est un coup d’Etat ». 

Enfin, il conclut : « Le président de la République est tenu d’intervenir aujourd’hui parce qu’il a son mot à dire sur le gouvernement. Et il a peut-être une opinion sur les portefeuilles, car il s’agit d’un coup d’Etat ».

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here