EST vs Al Ahly : duel au sommet

EST vs Al Ahly L'Economiste Maghrébin

Devant 60.000 spectateurs survoltés, l’Espérance Sportive de Tunis affrontera, ce vendredi, Al Ahly, dans le cadre de la finale aller de la Ligue des Champions.

Dans le cadre de la finale aller de la Ligue des Champions, le duel tant attendu entre L’Espérance Sportive de Tunis et Al Ahly d’Egypte aura lieu ce vendredi 2 novembre, à partir de 20h au stade de Borj El Arab.

Dirigée par l’arbitre algérien Mehdi Abid Charef, la rencontre sera retransmise par BeIN Sports Max 7. Le match retour aura lieu à Radès, le vendredi 9 novembre.

Recours au VAR

Notons que pour la première fois en finale de la Ligue des Champions, la CAF a opté pour l’utilisation du  VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) ; probablement à cause de la nationalité de l’arbitre.

Notons que le stade de Borj el Arab peut accueillir 80.000 spectateurs. Toutefois le club cairote n’a mis en circulation que 60.000 billets pour d’évidentes raisons de sécurité.

Pour atteindre la finale, les Sang et Or ont battu le club congolais de Primeiro Agosto à l’aller (1-0) et au retour (4-2). Pour sa part, Al Ahly a éliminé Sétif (2-0, 2-1).

Al Ahly favori sur le papier

Notons que le club cairote est le plus titré du continent africain avec ses huit titres. Il mettra tout son poids dans la balance pour arracher un neuvième sacre. D’autant plus qu’il avait été battu en 2017 par le Wided de Casablanca.

Quant au club de Bab Souika, il « mangera de l’herbe » pour effacer la finale perdue en 2012. Après un nul en Egypte (1-1), Al Ahly a battu l’Espérance par 2 buts à 1 au stade de Radès.

Rappelons que, sur le papier, Al Ahly est le grand favori de cette rencontre. A son palmarès, figurent huit titres, 25 buts inscrits et huit buts encaissés.

Pour sa part, l’Espérance Sportive de Tunis n’a remporté que deux finales en 1994 et 2011.

Par sa rage de vaincre et la verve de ses attaquants, le David tunisien parviendra-t-il à mettre un terme à la série noire devant le Goliath égyptien ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here