France : 16 088 nouveaux permis de résidence délivrés aux Tunisiens en 2017

permis de résidence L'Economiste Maghrébin

Selon l’EuroStat, 16 088 Tunisiens ont bénéficié de nouveaux permis de résidence en France en 2017.

Parmi les ressortissants maghrébins, les Algériens sont ceux qui ont obtenu le plus grand nombre de permis de résidence en France. Les Tunisiens arrivent en troisième position.

Ainsi, 30 877 permis de résidence en France ont été délivrés aux Algériens en France, soit une hausse de 12.3% par rapport à 2016.

En deuxième position viennent les ressortissants marocains auxquels ont été délivrés 29 266 permis de résidence en France, soit une hausse de 11.7% par rapport à 2016.

Globalement, les citoyens marocains figurent parmi les sept premières nationalités ayant bénéficié de la moitié des titres de séjour dans l’Union européenne.

Permis de résidence dans l’UE

108 000 permis de résidence dans l’UE ont été accordés à des Marocains en 2017, dont plus de 41% en Espagne. La Belgique et l’Italie ont respectivement accordé 5203 et 17 657 permis à des ressortissants marocains.

Les chiffres relatifs aux motifs de délivrance de permis de séjour dans l’Union européenne montrent que les raisons familiales prédominaient pour les Marocains (67%).

En 2017, quelque 3,1 millions de nouveaux permis de résidence ont été délivrés dans l’Union européenne (UE) à des ressortissants extracommunautaires. Ce nombre a augmenté de près de 4% (soit 112 000) par rapport à 2016.

Les raisons liées à l’emploi représentaient près du tiers (32%) de l’ensemble des nouveaux titres de séjour délivrés dans l’UE en 2017, les motifs familiaux 26% et l’éducation 17%, alors que les autres raisons, dont la protection internationale, représentaient 24%.

L’augmentation du nombre total de nouveaux titres de séjour est principalement due à l’augmentation du nombre de nouveaux permis délivrés pour des raisons d’emploi, familiales et pour des raisons liées à l’éducation.

Le nombre de nouveaux titres de séjour délivrés pour d’autres raisons diminuait de 123 000 unités.

Un nouveau permis de résidence désigne un titre de séjour délivré à une personne pour la première fois. Un permis de résidence est également considéré comme nouveau si le laps de temps qui s’est écoulé entre l’expiration du permis initial et le début de la validité du suivant est supérieur à 6 mois.

Un permis de résidence désigne toute autorisation valide pour au moins 3 mois émise par les autorités d’un État membre et permettant à un citoyen non-UE de séjourner légalement sur son territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here