JCC 2018 : la liste des films tunisiens sélectionnés dévoilée

logo-JCC 2018

Les Journées Cinématographiques de Carthage 2018, se tiendront du 3 au 10 novembre 2018. 

Dans son communiqué, le comité directeur des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC)  informe que la liste des films tunisiens sélectionnés pour participer aux compétitions officielles de l’édition 2018 est la suivante :

  • Longs Métrages Fiction
    «Regarde moi » du réalisateur Nejib Belkadhi, production PROPAGANDA productions;
    « Fatwa » du réalisateur Mahmoud Ben Mahmoud, production ARTS Distribution;
    « Mon cher enfant » du réalisateur Mohamed Ben Attia, production NOMADIS IMAGES.

 

  • Courts Métrages Fiction
    « Le fleuriste » du réalisateur Bouslama Chamakh;
    « Brotherhood » de la réalisatrice Meryam Joobeur, production CINETELEFILMS;
    « Au bout du fil » du réalisateur Faouzi Djemal, production MADBOX;
    « Astra » de la réalisatrice Nidhal Guiga, production NOMADIS Images.

 

  • -Longs Métrages Documentaires
    « Tranche de vie » du réalisateur Nasreddine Shili, production DIONYSOS.

 

  • Courts Métrages Documentaires
    « Soufisme » du réalisateur Younes Ben Hajria, production CONCEPT Studio.

Des jurys indépendants les ont choisi parmi 61 films, entre fiction et documentaire, long et court métrage, présentés au festival.

JCC 2018 : Nejib Ayed promet des améliorations

Auparavant, Nejib Ayed avait  indiqué que l’édition 2018 des JCC gardera les spécificités et les orientations de l’édition 2017.  Il promet des améliorations au niveau de l’organisation et surtout pour l’achat des billets.

En effet, durant l’édition 2017 beaucoup de spectateurs étaient mécontents de ne pouvoir assister aux films faute de disponibilité des billets.

D’autres aussi s’étaient étonnés de trouver à la soirée d’ouverture des JCC 2017 beaucoup de jeunes et n’avaient pas compris comment les billets avaient été distribués.

Rappelons que Tahar Cheriaa a fondé les JCC en 1966. Lors de leur lancement, elles étaient organisées sous forme de biennale. Toutefois depuis 2015, elles sont devenues un rendez-vous annuel pour les cinéphiles tunisiens.

Enfin, Néjib Ayed, gardera son poste de directeur pour les JCC 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here