Afek Tounes sanctionne des élus des municipalités de Tunis et Mahdia

Afek Tounes

Afek Tounes voit rouge après avoir appris qu’un de ses adhérents et élus aux municipales a voté, lors du premier tour pour la candidate Souad Abderrahim à la mairie de Tunis et que trois autres ont voté pour le candidat nahdhaoui à la mairie de Mahdia.

Il s’agit de Kamel Beldi, candidat d’Afek Tounes sur la liste de l’Union civile de Tunis ainsi que Walid Ben Abid, Salah Ben Ali et Dalel Chihaoui, candidats de Afek Tounes dans la circonscription de Chorbane – gouvernorat de Mahdia. 

Zihed Zgueb, son porte-parole, a déclaré pour le cas de Kamel Beldi : « Cette personne sera traduite devant le conseil de discipline. Ce sont des pratiques utilisées par Ennahdha pour déstabiliser la scène politique. »

Et de poursuivre: « Concernant notre parti, nous essayons de traiter ces phénomènes devenus fréquents dans le camp des démocrates. Il faut les prendre au sérieux avant qu’il ne soit trop tard. »

Afek Tounes réagit

Walid Sfar, vice-président du parti Afek Tounes, a indiqué de son côté: « Nous continuerons à nous opposer au projet d’islamisation forcée de la société orchestré par Ennahdha. Personne n’est dupe, on ne change pas de convictions idéologiques profondes du jour au lendemain. Cela a pris plus de soixante ans aux communistes pour s’ouvrir sur le monde. Et personnellement, je ne crois pas au changement brusque. Quant aux dépassements, nous prenons les mesures nécessaires à leur encontre ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here