Ciments de Bizerte : « les perspectives demeurent bonnes »

L'Economiste Maghrébin

La société Ciments de Bizerte a annoncé que ses perspectives demeurent bonnes avec l’entrée en exploitation des nouvelles installations du quai à fin janvier/début février 2018 et la reprise récemment du programme d’exportation du clinker et du ciment en vrac, suspendu depuis 10 ans, a affirmé son PDG Jalel Ben Othman, lors d’une communication financière organisée ce matin.

Au volet des investissements, M. Ben Othman a fait savoir que le projet des nouvelles installations, qui consiste en des travaux de Génie Civil du quai, la modernisation des installations chargements et déchargements quai, l’avancement des travaux mécaniques et électriques, a été mené suite à une convention signée avec une société italienne en 2013.

Il a doté la société d’un quai spécialisé performant permettant le développement des exportations par voie maritime du clinker et du ciment vers l’Afrique et l’Europe ainsi que le déchargement des navires de coke de pétrole pour tout le secteur cimentier. Sachant qu’à ce jour, la société Ciments de Bizerte a exporté le chargement de trois bateaux, soit environ 60 mille tonnes de clinker, et elle a réceptionné celui de trois autres chargés de combustible mettant en marche la cimenterie.

De par le projet des nouvelles installations du quai, le PDG a indiqué que d’autres projets demeurent importants. Il s’agit de la signature  d’un contrat portant sur l’exportation de 250 mille tonnes de clinker en 2018 – 2019. Ce contrat devrait générer un chiffre d’affaires à l’export de 15 à 22 millions de dinars, .

Ainsi, la société Ciments de Bizerte prévoit l’augmentation de 20% de la capacité broyage de clinker (un constituant de ciment) et l’installation d’un nouveau silo de ciment de 10 000 tonnes. Elle prévoit, également, la production d’énergie à travers l’installation de son propre parc éolien.

Le responsable a précisé que, depuis 2011, la société a investi plus de 250 millions de dinars, dont 150 ont été collectés auprès des banques et le reste à travers la levée de fonds. Et d’ajouter que la BEI leur a accordé un crédit de 10,7 millions d’euros avec un taux d’intérêt de 1,64% et 5 ans de grâce remboursable sur 20 ans.

Ciments de Bizerte : résultats au premier trimestre 2018

Ciments de Bizerte : résultats au premier trimestre 2018

 

 

 

 

Par

Publié le 13/06/2018 à 14:20

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin