APII : pour un transfert de savoir vers la Libye

apii

Un groupe d’universitaires libyens a visité Istic Enterprise Startup, aujourd’hui 29 mars, dans le cadre d’une formation qui porte sur la mise en place d’incubateurs dans les universités libyennes. La formation en Tunisie s’est étalée sur trois mois et a été assurée par des formateurs de l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) et d’Expertise France. Les bénéficiaires de la formation ont pu observer de près plusieurs incubateurs en Tunisie et s’imprégner du système entrepreneurial tunisien.

Les responsables du Programme SLEIDSE de l’Union européenne ont sollicité les compétences de l’APII pour faire profiter les bénéficiaires du programme de l’expérience des pépinières des entreprises de l’APII en termes d’accompagnement et d’accélération de projet. Dans ce cadre-là, des visites sur terrain dans  plusieurs pépinières d’entreprises ont été organisées, à l’instar de la pépinière de La Marsa, la pépinière de Radès et celle de Zaghouan.

Aujourd’hui, clôture du programme de formation. Les vingt universitaires libyens  sont à présent en mesure de créer leurs propres pépinières d’entreprises au sein des universités libyennes. Le programme de formation s’étant étalé sur dix mois,  ils ont pu visiter un certain nombre de pays comme le Liban et la France, avant de terminer les trois derniers mois de formation en Tunisie.

Ils ont pu découvrir, pendant cette journée Istic Enterprise Startup, la pépinière Istic, spécialisée en informatique et TIC, située au cœur du pôle technologique de Borj Cedria, assistés par leurs formateurs Olivier Clack et Maïa Sinno, la responsable du programme SLEIDSE, et le directeur de ITSEC, Mongi Besbes.

Ahmed Touhami, cadre au centre de soutien à la création d’entreprises, chargé de coordination du réseau national des pépinières d’entreprises, a indiqué que l’événement s’inscrit dans le cadre de la coopération entre la Tunisie et la Libye sur la création de projets innovants.  Il a indiqué que ce transfert de l’expérience tunisienne aidera les universitaires libyens à créer leurs propres pépinières et incubateurs au sein de leurs universités.

De son côté, Ismaël Abou Minyar, expert chez Expertise France, a indiqué que sa société a été chargée par le projet national libyen de promotion des pépinières universitaires de concevoir un programme de formation à l’intention des universitaires libyens sélectionnés à cette fin.

Mme Maïa Sinno, experte en développement à Expertise France, a fait remarquer que les futurs chefs incubateurs libyens sont à présent à même de mettre en place les pépinières d’entreprises dans leurs universités et accueillir les startup qui les intéressent.
[raside number= »3″ tag= »apii « ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here