Santé : les hôpitaux en situation de détresse

médecins généralistes

La santé publique se trouve encore face à plusieurs difficultés. 400 millions de dinars, tel est le montant que la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) doit verser aux hôpitaux, affirme Habiba Mizouni, secrétaire générale du Syndicat des médecins, médecins-dentistes et pharmaciens hospitalo-universitaires, lors de son passage sur les ondes radiophoniques, aujourd’hui, 16 janvier.

Habiba Mizouni a déclaré qu’il est regrettable que la CNAM passe par une situation critique qui l’empêche d’honorer ce montant qui remonte à 2016.  Cette défaillance nuit à la qualité des soins affirme-t-elle. D’ailleurs, la situation a tellement empiré qu’un certain nombre de services ont dû fermer dans les hôpitaux à cause du manque de moyens et de ressources humaines. De plus, il y a plus grave encore: vu le nombre de factures impayées, la STEG pourrait couper l’électricité.

A propos de la décision récente d’assurer des soins gratuits aux chômeurs, Habiba Mizouni a fait savoir que 21% des Tunisiens ne bénéficient d’aucune forme de couverture sociale. A cet égard, elle a indiqué que les hôpitaux ont besoin de ressources. Elle a appelé à un Conseil ministériel pour injecter de l’argent à la trésorerie des hôpitaux.

Le secteur de la santé publique croule sous les problèmes

L’accès aux soins dans le cadre de la santé publique est un droit social. En effet, l’enquête de 2015 sur  la consommation des ménages de l’Institut national de la statistique (INS) a estimé que 16,7% de la population ne dispose d’aucune couverture de santé soit près de deux millions de personnes qui sont souvent contraintes de renoncer aux soins.

Pour rappel, les créances dues à la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont atteint en 2017 un montant de 650 MD. En 2016, les créances dues à la CNAM par la CNSS et la CNRPS (Caisse nationale de retraite et de  prévoyance sociale) ont atteint la somme de 1949 MD (605MD pour la CNSS et 1344MD pour la CNRPS). Cependant, d’après les prévisions, le montant de ces créances atteindrait 1080MD en 2018.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here