Hôtellerie: une nouvelle taxe sur l’hébergement à partir du 1er janvier 2018

L’article 44 du projet de loi de finances–PLF 2018, instaurant une taxe sur l’hébergement dans les hôtels, a été adopté par l’ARP, et ce, lors d’une séance plénière tenue hier en présence de Ridha Chalghoum, ministre des Finances.

Il s’agit d’une taxe qui  sera imposée à partir du 1er janvier 2018, à toutes les personnes âgées de 12 ans ou plus, hébergées au sein d’un établissement hôtelier avec un plafond de 7 jours d’hébergement par mois.

Au terme d’un ajustement proposé par le ministère des Finances, l’article prévoit que cette taxe s’élève à 1 dinar/nuit/personne pour les hôtels de 2 étoiles, à 2 dinars pour les hôtels de 3 étoiles, et à 3 dinars pour les établissements de 4 et 5 étoiles. Sachant que dans sa version originale, cet article avait prévu une taxe de 3 dinars/nuit/personne, quelle que soit la catégorie de l’hôtel, tablant ainsi sur des recettes annuelles de l’ordre de 51 millions de dinars.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here