Quand le digital s’affiche dans les aéroports

Il s’agit d’une première en Tunisie que l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) entame une campagne de communication autour de ses produits sur les nouveaux supports numériques des aéroports. De ce fait, l’OACA  lance  sa propre application mobile qui a été développée conjointement avec Orange Developer Center (ODC).

Intitulée “Aéroports de Tunisie“, cette nouvelle application gratuite est non seulement très pratique, mais aussi elle regroupe toutes les informations essentielles en temps réel des 7 aéroports gérés par l’OACA (Tunis-Carthage, Djerba-Zarzis, Sfax-Thyna, Tozeur Nefta, Tabarka-Aïn Draham, Gafsa-Ksar et Gabès-Matmata). 

Aux voyageurs  d’accéder aux services suivants:
– Horaires des vols: horaires des vols à l’arrivée ou au départ en fonction de l’aéroport et notifications en temps réel sur les changements de statut des vols; 
– Compte client: création et gestion de son compte client et mise en favori de vols; 

– Services disponibles dans les terminaux: cafés, restaurants, banques, agences de voyages, opérateurs mobiles, agences de location des voitures, boutiques, compagnies aériennes…;
– Service infos pratiques: Numéros et applications utiles.
A cette occasion, Thierry Millet, directeur général d’Orange Tunisie,  a souligné que l’idée était venue de créer une application mobile pour les aéroports de Tunisie au profit des utilisateurs qui viennent de l’étranger ou des Tunisiens. Il a déclaré: “L’idée émerge d’une relation avec l’OACA, avec lequel nous avons évoqué l’opportunité de développer cette application. Or ce n’est pas qu’un simple sujet de développement classique, il y a aussi le design parce que faire une très belle application mobile, c’est devenu un art”. 

Présente lors de cet événement,  Selma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme, a, de son côté, mentionné: “L’accessibilité de la destination Tunisie passe par le transport aérien. Nous avons travaillé pendant deux années sur un label qualité qui touche toute la chaîne des services liés au tourisme, dont le premier maillon ce sont les aéroports. D’ailleurs, le niveau du service donné dans ces aéroports est essentiel. C’est un pas très important dans ce domaine”.

Et d’ajouter que 70% du budget de son département sont consacrés à la communication à travers les circuits internet et la digitalisation.

 

Par

Publié le 17/11/2017 à 08:30

L'Economiste Maghrébin & L'Economiste Maghrébin by L'Economiste Maghrébin