Consommation : résultats de l’enquête sur le gaspillage alimentaire

Les résultats de l’enquête sur le gaspillage alimentaire, menée auprès de 118 restaurants collectifs commerciaux en Tunisie  durant la période qui s’étale du  07  au 16 mars 2017, ont fait ressortir que  seulement 29 % des clients finissent leurs plats par conviction de ne pas gaspiller contre 71% qui les finissent parce qu’ils les ont payés.

S’inscrivant dans le cadre du projet «réduction des pertes alimentaires et développement des chaînes de valeur pour la sécurité alimentaire (PGA) » pour la Tunisie et l’Egypte, lancé depuis l’année 2016 par le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche, en partenariat avec  l’Institut national de la consommation, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture et la coopération italienne de développement, cette enquête a dévoilé ainsi que 26% des clients ne s’embarrassent pas de ne pas finir entièrement leurs plats  contre 74% qui les finissent.

De ce fait, la moyenne des restes des plats des clients dans ces restaurants collectifs commerciaux  a été estimée à 16%.

La même source a démontré que les principales sources du gaspillage alimentaire, selon les 118 responsables de restaurants sondées,  consistent majoritairement dans le  reste des plats des clients avec 94,7%. Suivent les déchets inévitables lors de la mise en place avec 60,5% et les portions inadaptées aux besoins  avec 35,1%.

Au volet des principaux aliments retournés par les clients, les personnes interrogées ont affirmé que les salades et les garnitures se taillent la part du lion de ces aliments avec 80 %. Figurent en deuxième et troisième rangs les pâtes alimentaires et pommes de terre/frites avec 48,2% pour chaque aliment.

D’autre part,  les gens sondés ont montré que 22,3% des clients demandent d’emporter les restes et que 32% des restes des plats sont triés avant d’être jetés.

A noter que sur l’échantillon de 118 restaurants collectifs commerciaux interrogés est réparti comme suit: 30% des restaurants touristiques classés, 27% des restaurants rapides (sur place et à emporter), 22% des restaurants traditionnels, 14 % des restaurants thématiques spécialisés et 7 % des traiteurs (self-service).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here