El Joumhouri : qui succédera à Maya Jribi ?

Ce fut un moment émouvant et intense en cet après-midi du vendredi 3 février à l’occasion du 6ème congrès d’El joumhouri qui célèbre ses 35 ans d’existence, mais plus précisément pour rendre un grand hommage à Maya Jribi qui a toujours milité pour la bonne cause et défendu ses valeurs. 

Le paysage politique était presque au complet pour le point d’orgue de cet après midi d’hommages. D’autres éminents responsables politiques  étaient présents à l’instar de Lazhar Karoui, qui a remis une lettre du président de la République à l’adresse de Maya Jribi, le vice-président de l’ARP Abdelfattah Mourou, Samir Taieb…

Tous sont venus pour  saluer cette grande et belle figure du militantisme Maya Jribi, la femme qui a donné des racines et des ailes à El Joumhouri  et a marqué jeunes et moins jeunes en retraçant des points marquants de son histoire qui a su mener une grande bataille pour la liberté et les valeurs de la démocratie.maya5

Maya Jribi laisse le flambeau du Secrétariat général du parti au nouveau ou à la nouvelle, qui sortira des résultats du Congrès qui se tiendra sur trois jours, aspirant une grande réussite pour son parti et souhaitant un grand succès à toute l’équipe d’Al Joumhouri, adjurant les femmes et les jeunes de reprendre leur place et non de laisser pour plus tard car ” c’est maintenant ou jamais”, dit-elle.

Une “standing ovation” pour cette grande dame

Tout le monde s’est levé pour l’applaudir, celle qui a dirigé le PDP  des années durant. Elle déclare: ” Je continuerai à lutter à travers mon parti tant que je serai en vie. Je cède le flambeau à celui ou à celle qui occupera le poste de Secrétaire général. Eh oui, je crois à l’alternance. Quand on milite, on milite pour  toujours. Cela ne se limite ni aux postes ni encore moins aux titres, c’est ma façon de voir les choses”.

Elle ajoute: “Je remercie tous les militants d’El Joumhouri, tous les acteurs politiques et tous les Tunisiens qui sont venus et  qui m’ont adressé un message de soutien et de réconfort bien que je ne trouve plus les mots.  Le parti El Joumhouri sera un grand parti et ce sera son grand retour à travers ce congrès”.maya7

Comme elle a  appelé, lors de son allocution, le gouvernement à régulariser la situation des personnes “ fichées par la police”,  mais aussi à  mettre en place une stratégie pour le développement régional, ainsi qu’un congrès national de lutte contre le terrorisme.

Elle souligne: “Je ne veux pas voir une Tunisie aspirée par le terrorisme et la corruption, mais une Tunisie unie par son peuple et qui croit aux valeurs de la démocratie. Nous sommes capables de relever des défis. La Tunisie a besoin d’un projet national pour lutter contre le terrorisme. Nous ne comprenons pas les raisons pour lesquelles le gouvernement n’encourage pas cette voie du dialogue à ce sujet et ne propose pas de solutions”.

En marge du congrès, Noomane el Fehri, membre du parti Afek Tounes, nous a déclaré : ” Les responsables politiques sont aujourd’hui présents pour rendre hommage à Mme Maya Jribi. Je suis ici en tant qu’ancien membre de l’ANC et membre fondateur d’El Joumhouri. Je suis fier de cette expérience politique. J’espère qu’il y aura une centaine comme Mme Maya parce que la Tunisie en a besoin”.

De son côté, Mahmoud Baroudi, ancien membre du PDP (El Joumhouri), nous confie : “Je ne suis pas ici pour célébrer le 6ème congrès, mais pour Mme Maya Jribi qui fait ses adieux en cédant le flambeau aux autres.  C’est très touchant de la voir déterminée”. Et de poursuivre : “35 ans de militantisme, El Joumhouri reste un des piliers du paysage politique en Tunisie. S’il n’y avait pas El Joumhouri, il n’y aurait pas de partis démocratiques”

JribiLa mère de Nadhir Ktari, Sonia Rejab, nous confie : “Pour moi, Maya Jribi est le cœur de la vie politique. Elle représente la Femme tunisienne. Ce que j’ai vu en elle, un grand cœur, un grand soutien du dossier Nadhir et Sofiène. Malgré sa maladie, elle est venue me voir. Jamais, je n’oublierai ce qu’elle a fait. Je lui souhaite de tout coeur un prompt rétablissement”. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here