Caisses sociales : en attendant que les blessures se referment

En attendant la mise en place d’une solution efficace et stratégique pour contrer leur déficit qui ne fait que se creuser, les caisses sociales ont intérêt à récupérer leur dû auprès de leurs créanciers.  Retour sur des chiffres alarmants.

Le déficit des caisses sociales ne cesse de se creuser depuis  2010. D’après des sources officielles du ministère des Affaires sociales, le déficit des trois caisses réunies a atteint  664MDT en 2015, malgré l’intervention de l’Etat qui a injecté 800MDT  en faveur de la CNSS et la CNRPS

A examiner la situation des trois caisses, il s’avère que le déficit de la  CNSS est passé de  222MDT en 2014 à  470MDT en 2016. Pour la CNRPS, son déficit est passé de 285MDT en 2014 à 346MDT en 2015 et les prévisions pour 2016 tablent autour de 141MDT en 2016. Quant à la  CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie,  elle jouit d’une meilleure situation puisque son déficit de 17 MDT remonte à  2010 et a été depuis résorbé.

De son côté, le ministère des Affaires sociales, dans sa stratégie de réforme globale des caisses sociales, a maintenu le mécanisme classique de fonctionnement des caisses, à savoir le système distributif. Ainsi pour combler les déficits, il suggère la diversification des sources de financement, un meilleur recouvrement des dettes des entreprises publiques et autres en faveur des caisses  et plus généralement, la lutte contre l’évasion fiscale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here