Quelle opinion sur quelle personnalité politique ?

parti politique

Le tableau de bord du sondage de l’IRI (International Republican Institute) publie le classement des personnalités politiques les plus appréciées des Tunisiens pour le mois de décembre ( 6 décembre au 13 décembre 2016). L’échantillon était de 1 222 Tunisiens âgés de 18 ans et plus.

sondage personnalités
Source : Center for Insights in Survey Research

Les personnalités politiques les plus appréciées (Voir Tableau : %très favorable + %favorable) par les Tunisiens se classent comme suit :

  • Le Chef du Gouvernement : Youssef Chahed 44%
  • Le Président de la République : Béji Caïd Essebsi : 43%
  • Mehdi Jomaâ, ex-Chef du gouvernement :  38 %
  • Houcine Abassi, ex-secrétaire général de l’UGTT :  32%
  • Hamma Hammami, porte-parole du Front populaire :  27%
  • Rached Ghannouchi, président du Mouvement Ennahdha  :     23 %
  • Slim Riahi, président de l’UPL : 17%
  • Mohsen Marzouk (Machrou3 Tounes) : 14%
  • Yassine Brahim, président d’Afek Tounes : 12%
  • Hafedh Caïd Essebsi : 11%

Sur une autre question : quel est le plus grand problème qu’affronte la Tunisie dans son ensemble ? 38% des Tunisiens ont répondu  le chômage, suivi de la crise économique et financière avec 32%,  puis 11% des Tunisiens ont estimé que le problème est lié au terrorisme,  alors que seulement 7% des Tunisiens ont considéré que c’est la corruption qui est mise en cause. D’un autre côté, 5% des Tunisiens ont souligné que ce sont les conflits et les tensions politiques nationaux 5% . Contrairement à 1% des Tunisiens qui ont répondu : la sécurité.

Une question leur a été posée:  si les élections avaient lieu demain pour qui voteraient-ils ? En premier Nidaa Tounes 17%,  autres ( 12%), puis Ennahdha avec 9%, Front populaire 5%, Afek tounes  3%,  UPL 2%,  Machrou3 Tounes 1% alors que 48% des Tunisiens répondent qu’ils ne savent pas pour qui voter ou refusent d’aller voter.

En revanche, sur une autre question : quel est le principal défi qui entrave la participation politique des jeunes en Tunisie aujourd’hui? La première des réponses était le manque d’espoir 16%, le manque d’opportunités,  d’argent 14%,  de soutien 11%, de formation et de coaching 10%, le manque de désir de participer 6% et enfin le manque d’éducation 5%. Et parallèlement 73 % des jeunes disent que les politiciens ne sont pas à leur écoute.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here