Alger : une forte délégation tunisienne au Forum africain d’investissements et d’affaires

Une forte délégation tunisienne, composée d’une trentaine de chefs d’entreprise, de représentants des structures professionnelles et des institutions publiques, a pris part au Forum africain d’investissements et d’affaires baptisé « Le Rendez-vous d’Alger » qui s’est tenu du 3 au 5 décembre 2016 au Centre international des Conférences à Alger.

Placé sous le haut patronage du Président de la République algérienne, Abdelaziz Boutaflika, et premier du genre en Algérie, ce forum est  focalisé sur la mise en place d’une synergie économique africaine et la valorisation des potentialités du continent africain.

Un « village » conçu pour le Networking a abrité des réunions B2B entre les opérateurs économiques africains et un autre espace réparti sur les différents lieux du luxueux Centre international des Conférences a été réservé à l’exposition des produits-phares fabriqués en Algérie et  la présentation des services offerts par les bailleurs de fonds et autres organismes concernés par le développement de l’économie africaine.

forum algerSur invitation de la partie algérienne, Mme Aziza HTIRA, PDG du CEPEX,  a rencontré en marge de ce forum plusieurs responsables algériens avec lesquels elle  a discuté des moyens de renforcement de la collaboration institutionnelle, la possibilité de mener des actions communes en direction du marché africain et la nécessité de multiplier les actions de sensibilisation et de promotion dans les deux pays.

Le Forum a réuni pas moins de 2000 chefs d’entreprise, responsables gouvernementaux, organismes publics, experts et investisseurs durant trois journées d’échanges interactifs et de networking autour de conférences et d’ateliers sectoriels.

Une série de conférences de haut niveau et une trentaine de workshops ont meublé le programme de cet événement et ont abordé des thèmes ciblés liés à l’investissement, les relations public-privé, l’industrialisation et les infrastructures, l’agro-business, l’énergie, le numérique et la formation en Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here