« Le Front populaire doit innover et se réinventer »

Mongi Rahoui, député du parti des Patriotes Démocrates unifié, est revenu sur plusieurs points, dans une déclaration radiophonique. Un point essentiel qu’il a jugé d’éclaircir, c’est qu’il n’a jamais demandé un poste ministériel comme certains veulent le faire croire, dit-il.

Il explique:  « Je n’ai jamais eu l’ambition de faire partie du gouvernement d’union nationale. Il est vrai que le chef du gouvernement  m’a proposé trois portefeuilles ministériels avec une promesse ferme d’un poste. J’ai refusé.    Dans le grand jeu politique, il ne faudrait perdre de vue que les partis politiques quels qu’ils soient, partis de la coalition, ou  ceux de l’opposition, chacun a un avis différent ».

Lors du vote de confiance au nouveau gouvernement, le Front populaire avait clairement annoncé qu’ il n’accorderait pas sa confiance à ce nouveau gouvernement, or  notre interlocuteur  a préféré s’abstenir.  Ni pour ni contre :  “Il s’agit d’un choix personnel”, a-t-il rétorqué.

Sur un autre aspect, la position de l’opposition d’aujourd’hui? Donner une nouvelle image d’une opposition tout en changeant son discours, tel est le souhait de Mongi Rahoui.

Il explique : «  Le Front populaire doit  innover et se réinventer. Il ne faut pas qu’il s’oppose à tout, alors que la situation d’aujourd’hui est chaotique. Nous nous trouvons dans une phase fragile et vulnérable ».

Concernant le discours du porte-parole Hamma Hammami, « il doit être innovant, et qu’on arrête avec les discours répétitifs qui ne permettent pas d’avancer», ajoute-t-il.

Selon lui,  en cas d’échec du gouvernement Chahed, cela ne servira guère les intérêts du pays, ni dans sa lutte contre le terrorisme, ni dans sa lutte contre la corruption. Bien au contraire, on devrait le soutenir et l’appuyer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here