Mongi Rahoui: “La levée de la compensation a commencé depuis le gouvernement Chahed”

Mongi Rahoui

Mongi Rahoui, membre de l’initiative “Pour la victoire du peuple”, a dressé un état des lieux de la situation politique et économique du pays. Et ce, lors de son intervention sur les ondes de Shems FM, ce mercredi 25 janvier.

Mongi Rahoui revient sur la levée de la compensation, en déclarant que cette démarche a débuté avec le gouvernement Chahed. Tout en ajoutant: “Cela est prouvé avec la loi de finances 2017, avec la hausse des prix du carburant”.

Il estime que le gouvernement actuel ne fait que suivre le même chemin des  gouvernements précédents, même si, d’après lui, “il s’agit d’une erreur”. En outre, il estime que la levée des subventions signifie le chaos. 

Par ailleurs, il met l’accent sur l’importance de relancer l’économie du pays, notamment revoir l’accord des échanges commerciaux entre la Tunisie et l’Europe de 1995. Un exemple parmi d’autres. “Tout comme nous voulons connaître ceux qui ont investi à l’étranger avant et après 2011. Si cette convention de l’OCDE se concrétise, nous pouvons nous autofinancer et nous n’aurons plus besoin de nous endetter auprès des bailleurs de fonds comme le FMI. Cela peut atteindre 15 milliards de dinars”.

Mongi Rahoui lance un appel pour mettre un terme au régime d’avant le 25 juillet pour “pouvoir traiter plusieurs sujets économiques”. 

Article précédentImmobilier d’entreprise / Grand Tunis : Quels sont les quartiers de prédilection pour les investisseurs?
Article suivantBNA : Un produit net bancaire en hausse de 6,8% à 907,5 MDT
Nadia Dejoui
Nadia Dejoui, travaille depuis plus de 3 ans comme journaliste politique à l’Economiste maghrébin. Diplômée de l’ESJ-Paris-Tunis ( 2012), elle a acquis de l'expérience comme journaliste free-lance pour plusieurs sites d'actualité comme Webdo , Tunisie Numérique, Direct info et Mena-Post. Elle est passionnée par l’écriture créative et la gastronomie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here