Booster les exportations tunisiennes sur le marché russe

SONY DSC

S’inscrivant dans le cadre du renforcement de la coopération économique et commerciale entre la Tunisie et la Russie, une étude de projet a été élaborée par la Compagnie tunisienne de navigation (CTN) en collaboration avec le Centre de promotion des exportations (Cepex), visant l’ouverture prochaine d’une ligne maritime directe reliant le Port tunisien de Radès et le Port russe Novorossiisk.

[raside number= »3″ tag= »cepex »]

Afin de booster les exportations des produits tunisiens sur le marché russe, l’un des trois Ports de Bizerte, Sousse et Sfax sera choisit, à l’issue des discussions approfondies entre les parties prenantes et les professionnels, comme base de la nouvelle ligne directe, qui reliera les deux ports en trois jours et demi.

Echanges tuniso-russes en chiffres

La Russie est le 6ème fournisseur de la Tunisie, son 52ème client et son premier partenaire de l’Europe centrale et orientale.

Au terme de l’année 2015, le volume des échanges commerciaux a atteint 1, 621 millions de dinars (MDT). Les exportations ont enregistré 21,93 MDT à fin 2015 à 5 233, 262 tonnes, contre 35,71 MDT à 12 697, 738 tonnes durant la même période de 2014, soit une baisse de 38%.

Quant aux importations, elles ont affiché 1 599, 05 MDT à 2 203 015 tonnes, contre 1 745, 30 MDT à 2 095 798 tonnes, soit une régression de 10,3%.

Cette baisse est essentiellement expliquée par la chute de 34% du rouble.

Par répartition sectorielle, le secteur agroalimentaire se taille la part du lion des exportations tunisiennes vers le marché russe, avec 82% du total export, dont 36% sont des dattes.

Toutefois, 69% des importations russes vers la Tunisie se focalisent sur l’huile de pétrole.

S’agissant des opérateurs tunisiens sur le marché russe, le nombre est estimé à 340 exportateurs.

A noter que l’offre tunisienne à l’exportation est diversifiée, à savoir produits agroalimentaires, textile habillement, produits mécaniques et électriques, produits de l’artisanat, services et autres.

De son côté, la Russie est le cinquième importateur mondial des produits agroalimentaires. Elle est deuxième importateur mondial de fruits et le quatrième de légumes. Ainsi, 35% des dépenses des consommateurs russes sont basées sur l’agroalimentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here