Les députés du Front Populaire boycottent la plénière consacrée à la nouvelle loi bancaire

Les députés du Front Populaire ont boycotté ce mardi la plénière de l’Assemblée des représentants du Peuple ( ARP ) consacrée au vote de la nouvelle loi bancaire, proposée par le gouvernement.

Les députés du FP disent exprimer leur colère, car selon notre correspondante à l’ARP, le règlement intérieur de l’Assemblée n’a pas été respecté. En effet, un délai de 12 jours est nécessaire entre le passage de cette loi en commission et le vote en séance plénière.

Ahmed Seddik, député du Front Populaire, a déclaré : « Cela sera aberrant si un tel projet de loi relatif aux banques voit le jour! Premièrement parce qu’il a été bâclé à la commission des Finances et deuxièmement parce qu’il a été approuvé dans son intégralité. Mais le comble dans tout ceci, c’est que les députés n’ont pas respecté le règlement intérieur de l’ARP, à savoir qu’il faudrait un délai de 12 jours pour que le projet de loi soit discuté en plénière. Mais dans la mesure où ils veulent accélérer le processus, il faudrait au moins 48 heures pour être discutés. »

Il poursuit : « Ce que le gouvernement fait aujourd’hui va à l’encontre du principe de processus de transition démocratique. Cela dit, les députés du Front Populaire, ainsi que les autres députés de l’opposition, nous avons annoncé notre retrait de la plénière. Ce n’est pas parce que nous ne voulons pas aborder la question, loin de là, mais parce que le contenu de ce projet de loi est catastrophique. D’autant plus qu’on parle de plus de 190 articles, l’objectif étant de les faire passer au plus vite. Or ce qu’il faudrait, c’est qu’on nous laisse le temps de lire le projet et non de pas voter à l’aveuglette, en pas moins de six heures. C’est totalement absurde et nous ne comptons pas l’accepter. Notre rôle aujourd’hui est d’alerter l’opinion publique, pour ne pas cautionner ces aberrations. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here