« L’évolution numérique, une des solutions pour la relance économique »

transition numérique

«L’économie numérique fait, sans doute, partie de l’évolution industrielle. Il s’agit de l’un des moteurs de croissance économique, du changement du mode de production mais également de consommation»,  nous a précisé Hongtao Zhao, chef de département des institutions financières – Bank of China Paris, lors de  la 18ème  édition du Forum international de l’Economiste Maghrébin ayant pour thème «Transition numérique, une chance pour la Tunisie et le Maghreb : Comment se positionner dans la nouvelle économie?».

Pour le cas de la Tunisie, M. Zhao a affirmé que la transition numérique peut être une des solutions de la relance économique nationale, notamment de création d’emplois et de développement.

La Tunisie, gouvernement et peuple,  fait preuve  d’une grande volonté et de courage pour s’inscrire dans l’évolution de l’économie numérique mondiale, pour s’aligner dans les grandes tendances et les fondamentaux pour tirer de l’expérience, et ce, malgré les difficultés quotidiennes affrontées par les entreprises et les entrepreneurs, et une conjoncture régionale qui n’est pas très favorable.

Pour le cas de la Chine, elle s’affiche parmi les fleurons dans le secteur des nouvelles industries. D’ailleurs, la transition numérique en Chine se fait surtout par un changement du paysage de l’industrie chinoise, notamment avec l’implantation des entreprises de renommées comme Ali Baba Chinese Company, Huawei, ZTE Corporation …qui opèrent depuis dix ans et sont devenues leaders mondiaux dans ce secteur.

Hongtao Zhao a estimé que cette industrie crée de la richesse et de l’emploi. Et contrairement à ceux qui pensent que le numérique génère seulement l’emploi pour les cerveaux, ce secteur crée nombre d’emplois de main d’œuvre moins qualifiée, notamment dans la logistique.

Notre interlocuteur n’a pas manqué de citer l’exemple de Bank of  China – Paris, qui offre depuis 1986 en France des services spécialisés de traitement des dépôts de clientèle de particuliers ou d’entreprises et de soutien au commerce sino-français. Elle a entamé ses services avec peu de ressources et de moyens, mais grâce à son engagement à affronter l’évolution numérique, elle est devenue une des plus importantes banques étrangères en France

A noter que Bank of China est la première banque commerciale internationale de Chine. Cotée depuis juin 2006 à la Bourse de Hong Kong et à Shanghai, la banque fait partie des trente plus grands établissements de crédit dans le monde par sa taille. Elle est présente dans près d’une trentaine de pays ou de régions sur tous les continents.

[raside number= »1″ tag= »forum 2016″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here