« Il nous manque une vision de l’innovation »

transition numérique

Qu’on l’appelle numérique ou encore digitale, l’encyclopédie du numérique a évolué depuis une vingtaine d’années dans le monde. Une chose est sûre, en Tunisie, on assiste à une transition numérique. Tel est en partie le débat hier lors du Forum international de l’Economiste Maghrébin, dans sa 18e édition.

Quels sont les enjeux de l’ère du tout numérique dans laquelle nous vivons aujourd’hui? « Il s’agit de menaces et d’opportunités pour la Tunisie », a déclaré Elyès Fakhfakh, ancien ministre des Finances.

Il explique: « Le monde bascule, il y a une accélération des changements. Nous n’avons d’autre choix que celui de nous adapter à cette révolution numérique. D’autre part, c’est aussi une opportunité pour la simple et  bonne raison que la Tunisie possède tous les atouts dans cette nouvelle économie. Quand on parle du numérique, on parle de la mobilité des idées. C’est aussi une nouvelle opportunité pour résoudre le problème du chômage ».

[raside number= »3″ tag= »digital »]

Il précise : « Nous comptons 240 000 chômeurs diplômés que nous pouvons réintégrer dans un plan de formation du type reconversion-intégration, de telle sorte à utiliser cette matière grise formée à produire du contenu et ne pas rater cette révolution numérique pour qu’au final, nous ne soyons pas de simples consommateurs de technologies. »

Il poursuit : « Il faut que les Tunisiens aient une culture numérique, y compris dans les régions pour profiter de toutes les avancées relatives à la production. Or la production tunisienne a évolué. On parle aujourd’hui  de producteurs de logiciels, ou de sites que nous produisons pour le monde entier. D’ailleurs, nous avons déjà des exemples de success stories de producteurs de logiciels tunisiens intégrés dans les meilleures banques du monde. Alors, il est temps que ces success stories produisent l’émulation. »

Il conclut : « Cette vision de l’innovation nous manque aujourd’hui. Il faut qu’il y ait toute une stratégie numérique. En somme, j’en suis convaincu, c’est une réelle opportunité  pour la Tunisie, c’est-à-dire offrir et prendre sa part de la technologie numérique avec une vision mondiale et non pas une vision restreinte locale. Cette ère numérique est la nouvelle tendance de demain. »

[raside number= »2″ tag= »numerique »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here