Tunisie – TIC : vers la création de 100 mille emplois à l’horizon 2020

Observatoire des TIC

Un projet portant sur la formation de huit mille jeunes des différents gouvernorats de la Tunisie dans le secteur des technologies de l’information et de la communication ( TIC ) et des applications informatiques sera lancé, officiellement, le 4 février prochain, au gouvernorat de Kasserine et se poursuivra dans les 23 autres gouvernorats.

« Il s’agit d’un projet qui a été déjà programmé et n’est pas en relation avec les récents événements et les manifestations revendiquant l’emploi dans plusieurs gouvernorats du pays », a affirmé Noomane Fehri, ministre des TIC et de l’Economie numérique, en marge de la première édition du Forum d’affaires des technologies mobiles et des systèmes embarqués « Tunisia Mobility Congress 2016 ».
Dans ce sens, une formation théorique et pratique d’une durée de quatre mois sera assurée aux huit mille jeunes diplômés du supérieur, notamment ceux spécialisés dans les sciences humaines. A l’issue de cette formation, les bénéficiaires vont élaborer une idée de projet pour lequel ils obtiendront un don de l’Etat.

Le ministre n’a pas manqué d’estimer, dans le même cadre, que le secteur des TIC sera le sauveur de l’économie tunisienne, et ce, grâce à sa grande capacité d’emploi des jeunes Tunisiens. Il créera, à l’horizon 2020, 100 mille emplois directs dans le secteur privé, dont 50 mille emplois sur le marché intérieur et les autres emplois seront alloués aux compétences tunisiennes à l’étranger.

Le domaine des applications de téléphonie mobile et des nouvelles technologies sera, à lui seul, doté de 20 mille emplois.

A noter que « Tunisia Mobility Congress 2016 », tenu les 28 et 29 janvier, a pour objectif de faire connaître les applications mobiles et les solutions informatiques pour qu’elles soient à la disposition des entreprises tunisiennes, en raison de leur importance dans la garantie de l’efficience du travail et du rapprochement des services numériques de ses utilisateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here