Formation – Emploi : 156 mille jeunes ciblés par les programmes d’employabilité

formation professionnelle - l'économiste maghrébin

Zied Ladhari, ministre de l’Emploi, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’objectif  du ministère, à travers les programmes d’employabilité,  est de cibler 156 mille jeunes. Il a, en outre, indiqué que le taux de chômage a atteint 15.3%. Il est de 22,5 % pour les femmes et de 12.4% pour les hommes.

De plus, le ministre informe qu’un nouveau programme d’accompagnement personnalisé pour l’intégration professionnelle sera mis en place en 2016, notamment pour les demandeurs dont l’intégration est difficile. Le travail se fera à partir d’un bilan de compétence pour évaluer les acquis de chaque jeune.  Ce programme démarrera en 2016 et prendra en considération les besoins du marché du travail. Les jeunes peuvent s’ inscrire volontairement à ce programme dénommé « Forsati » ( ma chance) sur le site de l’Agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant (ANETI)

Il est prévu de généraliser le projet à tous les demandeurs d’emplois dont l’intégration dans le milieu professionnel a duré sont prioritaire. Le ministre a indiqué que le programme « Forsati » ne remplace pas et n’annule pas les autres programmes. Concernant le nombre à atteindre, le ministre a fait savoir qu’a fin 2016, il est prévu de cibler 50.000 et 120.000 jeunes en 2017.

Le bénéficiaire du projet bénéficiera, en premier lieu d’une formation en informatique, langue et soft skillis, culture de l’entreprise et leadership en parallèle il aura un accompagnement personnalisé afin qu’il puisse concevoir son propre projet. La deuxième étape, le jeune pourra choisir entre travailler dans le secteur de l’économie verte ou l’économie numérique ou autre, se lancer dans un projet privé, ou dans l’économie sociale et solidaire, ou travailler à l’étranger.

Il est rappeler que les jeunes issus de régions dont le tissus économique et faible, dont la période de chômage et dont la spécialité empêche l’intégration dans le marché du travail et issus d’un milieu social défavorable sont les plus concernés par ce programme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here