Le trafic aérien sera intensifié avec trois émetteurs de touristes vers la Tunisie

Retour émigrés tunisiens

En attendant la déréglementation aérienne plus connue sous l’appellation Open Sky, le trafic aérien sera intensifié avec trois des principaux émetteurs de touristes vers la Tunisie, en l’occurrence l’Algérie, la Libye et l’Allemagne.

En vertu d’un accord conclu entre les autorités aéroportuaires tunisiennes et algériennes, le nombre de vols entre les deux pays voisins passera de 7 à 21 par semaine, sans compter les 40 vols supplémentaires saisonniers. Conséquence : les transporteurs publics et privés tunisiens pourront assurer les 21 vols par semaine et desservir les aéroports d’Alger, de Constantine, Bejaïa, El Oued, Tamanrasset, Oran et Annaba.

Avec la Libye, la Tunisie a rouvert,  le 18 août dernier, l’espace aérien tunisien aux vols des compagnies aériennes libyennes, que ce soit en provenance de l’est ou de l’ouest. Depuis, le trafic s’est beaucoup intensifié entre les deux pays, estime le directeur de l’aviation civile Habib Mekki.

Par ailleurs, aux termes d’un accord entre la Tunisie et l’Allemagne, les vols entre les deux pays vont passer de 23 à 80 par semaine à partir de l’été 2016. Avant la libération totale du nombre des vols entre la Tunisie et l’Allemagne, prévu en été 2017, un accord a été conclu pour que l’augmentation soit progressive à partir de l’été prochain.

La Tunisie exploite actuellement 5 lignes. A partir de l’été 2016, elle exploitera 9 lignes, et en 2017, elle aura droit à exploiter librement toutes les lignes, sachant que l’Allemagne compte 80 aéroports. En tout état de cause, l’intensification du trafic aérien avec trois des principaux émetteurs de touristes en Tunisie ne peut être que saluée. C’est désormais à nos transporteurs publics et privés de faire leur job.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here