Tourisme : mesures exceptionnelles au profit des hôteliers

Lors d’une conférence de presse tenue ce soir par Salma Elloumi Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, une batterie de mesures a été adoptée au profit des hôteliers, et ce, pour faire face aux éventuelles retombées sur le tourisme tunisien après l’attaque terroriste contre un hôtel à Sousse.

  • Réduction de 30% sur les tarifs des transport aérien et maritime pour les Tunisiens résidents à l’étranger
  • Accorder un visa d’entrée en Tunisie aux investisseurs et hommes d’affaires issus des pays suivants : La Chine, l’Inde, l’Iran et la Jordanie
  • Annulation du visa pour l’Angola, Burkina-Faso, Botswana, Biélorussie, Kazakhstan et Chypre.
  • Annulation du timbre fiscal imposé aux étrangers lors de leur départ de  Tunisie.
  • Examiner la possibilité de rééchelonnement des dettes des institutions touristiques auprès de la STEG et de la SONEDE.
  • Rééchelonnement des créances fiscales des institutions touristiques.
  • Réduction du taux de TVA de 12 à 8% pour les institutions touristiques.
  • Reporter le remboursement des prêts pour 2015 et 2016 avec re-programmation selon la capacité de l’institution à payer ses dettes.
  • Accorder des crédits exceptionnels remboursables sur 7 ans, avec  deux ans de grâce avec garantie de l’Etat.
  • Renforcer la coopération dans le cadre d’un accord concernant le « clearing » entre la Tunisie, la Russie et l’Algérie

Lors de ce point presse, elle a également déclaré à propos des emplois directs : qu’  » il y a une estimation qui a été faite de ceux qui seront en chômage technique,  qui bénéficieront d’une indemnité de 200 dinars par mois fournie par le ministère des Affaires sociales jusqu’à décembre 2015, on verra la situation après » a-t-elle ajouté » et faisant savoir que les dettes des professionnels du secteur seront ré-échelonnées entre 4 à 7 ans”, a-t-elle ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here