UGTT : lutter contre la contrebande et l’évasion fiscale au lieu de s’endetter

Houcine Abbassi, secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a affirmé le soutien de la centrale syndicale à toutes les grèves légitimes et conformes à la législation en vigueur, lors de la commémoration de la disparition du leader syndicaliste Mohamed Ali Hammi, à El Hamma à Gaèes.  En revanche, il a dénoncé les grèves sauvages et illégitimes.

Le secrétaire général de la centrale syndicale a également déclaré  :« Nous pensions qu’il était possible de parvenir à des accords et des réconciliations avec l’avancement des négociations, mais le contraire s’est produit », et d’estimer que la banalisation du dialogue en est la cause.

Revenant sur la situation économique du pays, le secrétaire général de l’UGTT a estimé qu’il est préférable de recourir à la lutte contre l’évasion fiscale et de s’attaquer aux barons de la contrebande au lieu de recourir à l’endettement extérieur. Abassi a affirmé, dans le même contexte, que l’UGTT tend toujours la main.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here