Cartographie citoyenne : pour un rapprochement entre les statistiques et la société civile

Le projet «  Cartographie citoyenne » sera présenté au grand public demain 14 novembre au siège du Forum tunisien des droits économiques et sociaux, (FTDES).

« Ouvrir les données statistiques publiques aux citoyens afin de partager l’information et produire des connaissances au service du développement équitable », c’est l’objectif pour lequel le projet «  Cartographie citoyenne » a vu le jour grâce aux efforts de la Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)El Ghorba  et altercarto en France, en partenariat avec  le Forum tunisien des droits économiques et sociaux, (FTDES), la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), et l’Union Générale Tunisienne du Travail  (UGTT).   Ce projet trouve son origine dans l’importance des statistiques pour les actions de la Société civile.

Ce projet s’articule autour de deux axes, à savoirle premier est relatif à la collecte et au partage des données statistiques localisées existantes (notamment la nouvelle version du recensement / INS), mise en scène cartographique de ces données à différentes échelles et équipement de réseaux de la société civile avec ces productions, notamment via le déploiement d’ateliers d’analyse partagée (acteurs de la société civile, chercheurs et experts y compris des administrations et des collectivités locales), via la diffusion de supports interactifs et pédagogiques, la formation de réseaux d’ONG pour  l’usage raisonné des données statistiques publiques localisées.

Quant au deuxième axe , il est relatif à l’accompagnement d’initiatives de développement économique et social local- situées en milieu urbain populaire et en milieu rural –  reposant sur l’action conjointe de la société civile et des collectivités publiques, dans l’esprit d’une « invention de la démocratie locale naissante » (Diagnostic partagé, enquêtes collaboratives outillées par de la cartographie de statistiques localisées).

Il est à noter que ce projet profitera à la société civile qui sera équipée grâce à ce projet  en outils et savoir-faire au service du développement, via la cartographie collaborative de données localisées.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here