Tunis : Le PDG de la STEG contre la privatisation

« Il n’est pas question de privatiser la STEG », déclare Rachid Ben Dali, président-directeur général de la STEG, lors de son intervention sur les ondes de Shems Fm ce matin. Cette annonce intervient suite aux craintes formulées par les agents de la STEG, face au projet de loi qui permet aux entreprises privées et publiques de produire de l’électricité et du gaz indépendamment de la STEG.

Par ailleurs, Rachid Ben Dali a estimé que dans la conjoncture actuelle et la crise énergétique par lesquelles passe le pays, « il n’y pas de mal à ce que des entreprises privées produisent de l’électricité et du gaz selon des conditions et une charte bien déterminées », avant d’insister sur le fait que la STEG aura le dernier mot, « étant donné qu’elle est le responsable unique de la distribution d’électricité ».

Revenant sur les craintes des agents, le PDG de la STEG a proposé d’intégrer « des garanties suffisantes dans le projet de loi en question ».

Notons que le projet de loi relatif à la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables est en cours d’examen par la commission de l’Energie, après qu’il a été adopté par le Conseil ministériel, en novembre 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here