Tunis – Festival de Carthage : pour la décentralisation de l’art

Pour tenir la conférence de presse de la 50e édition du Festival de Carthage, la direction a préféré s’éloigner des hôtels luxueux et des centres culturels habituels. Elle s’est tenue au Théâtre de Carthage, là où l’histoire musicale s’entremêle à celle de la Tunisie : choix lourd de sens, pour la 50e édition paraît-il. À l’instar de l’édition précédente, qui a été présidée par Mourad Sakli, cette nouvelle édition verra officier une artiste, Sonia Mbrarek, musicologue et chanteuse.

Récemment nommée à la tête du festival, Sonia Mbarek connaît bien ses objectifs et tente, à travers la programmation proposée, de les réaliser. Fournir des spectacles de qualité aux festivaliers, le rayonnement du festival dans le monde et la promotion de l’art tunisien, telles sont ses priorités, annonce-t-elle, en inaugurant la conférence de presse.

Cependant, l’artiste n’avait que trois mois pour fixer et peaufiner sa programmation et faire ses contacts. Les journalistes s’attendaient déjà à une surprise agréable et unique à l’occasion de la 50eédition du festival, certains d’entre eux ont espéré voir une surprise made in Tunisia. Cependant, la réponse de la directrice a été décourageante : « J’ai eu beau contacter plusieurs créateurs tunisiens pour qu’ils nous préparent un spectacle exceptionnel, qui soit à la hauteur de l’événement, mais en vain aucun spectacle n’a été prêt ». Et d’ajouter à cela que « malheureusement les artistes tunisiens ne veulent pas travailler ensemble dans des œuvres collégiales ».

Des nouveautés ? Oui tout à fait. Cette édition œuvrera pour la décentralisation de l’art, dans la zone du Grand -Tunis, dont les habitants ne peuvent pas accéder au festival pour une raison ou une autre et dans quelques zones de l’intérieur. Sonia Mbrarek estime que le festival doit ouvrir les bras à cette catégorie ayant des problèmes d’accessibilité au festival. L’idée est de faire des projections en live dans des places publiques, pour quelques soirées du festival.

Festival de Carthage L'Economiste Maghrébin

Officiellement, la 50e édition du Festival de Carthage se déroulera du 10 juillet au 16 août 2014, au théâtre de Carthage. Mais comme il s’agit de la 50e édition, une valeur ajoutée a été apportée au festival : d’autres spectacles (soirée Debka palestinienne, concert de Nabiha Karaouili et exposition de photos) seront programmés dans d’autres espaces, dans les soirées off du festival, comme le Musée du Bardo. Après « la clôture », trois films seront projetés dans le cadre du festival.

Et enfants et adultes auront droit à la comédie  musicale Peter Pan. D’après Madame Mbarek, cette comédie musicale se tiendra quelques jours après le festival étant donné l’imposante mise en scène qu’implique ce spectacle.

En réponse à la question d’un journaliste, qui porte sur le budget alloué au festival, Sonia Mbarek a répondu que « dans le cadre de la transparence, tous les chiffres seront communiqués après la clôture du festival ». En ce qui concerne les honoraires des artistes, elle a précisé que chaque artiste a le choix de dévoiler ou non le montant de son cachet.

Ci-après le programme détaillé :

– Jeudi 10 juillet 2014 : ANOUAR BRAHEM

– Vendredi 11 juillet 2014 : BOLLYWOOD EXPRESS

– Samedi 12 juillet 2014 : MESSAGE DE PAIX Cheick Hatem Ferchichi

– Lundi 14 juillet 2014 : AGE D’OR dela chanson tunisienne

– Mecredi 16 juillet 2014 : GEORGE BENSON

– samedi 19 juillet 2014 : NANCY AJRAM

– Mardi 22 juillet 2014 : YANNI

– Mecredi 23 juillet 2014 : I.A.M

– Jeudi 24 juillet 2014 : MOHAMED JEBALI/CAROLE SAMAHA

– Vendredi 25 juillet 2014 : REPUBLIQUE POUR TOUS / Chokri Bouzayene

– Samedi 26 juillet 2014 : MILLE ET UNE DANSE DU MONDE

– Dimanche 27 juillet 2014 : CHIMENE BADI / NATASHA ST PIER

– Lundi 28 juillet 2014 : RICHARD III

– Mecredi 30 juillet 2014 : ALADIN comédie musicale

– Jeudi 31 juillet 2014 : MARCEL KHALIFA

– Vendredi 1 août 2014 : YOUSSOU NDOUR

– Samedi 2 août 2014 : NOUR CHIBA / CHEB MAMI

– Dimanche 3 août 2014 : ANA MOURA / TOMATITO

– Lundi 4 août 2014 : RIADH FEHRI

– Mardi 5 août 2014 : NAWEL SKANDRANI

– Jeudi 7 août 2014 : SABER

– Vendredi 8 août 2014 : BALLET CHINOIS

– Samedi 9 août 2014 : SHIRINE

– Dimanche 10 août 2014 : MOUNIR TROUDI & ERIC TRUFFAZ

– Lundi 11 août 2014 : STROMAE

– Mecredi 13 août 2014 :  EL MENSIA Fausses frontières

– Jeudi 14 août 2014 : MOHAMED MEJRI

– Vendredi 15 août 2014 : LAMINE NAHDI Lila ala Dalila

– Samedi 16 août 2014 : MOZART L’Opera Rock

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here