La Bourse de Tunis en quasi-stabilité

Dans un contexte économique caractérisé par la fragilité et l’attentisme, le ministre des Finances a annoncé que les 300 MDT de l’emprunt national restait encore loin des attentes (soit 500 MDT), à l’issue de la troisième semaine du démarrage de l’opération. Pour collecter plus de fonds et afin de solliciter une autre catégorie de souscripteurs, le gouvernement a eu recours à la Banque Zitouna pour une souscription qui prendra la forme d’un « Qard Hassan ». Par ailleurs, la date de clôture de l’emprunt a été reportée au 27 juin, notamment pour les Tunisiens résidents à l’étranger, les souscripteurs dans le cadre du financement islamique et les personnes physiques. De son côté l’Institut National de la Statistique (INS) a déclaré la réalisation d’un taux de croissance positif, au 1er trimestre 2014, de 2,2% par l’évolution de l’activité économique dans les industries manufacturières, l’agriculture et la pêche.

Cette semaine a été marquée aussi par la polémique qu’a créée le projet de la loi de finances complémentaire 2014 qui pourrait servir de couverture légale à la soustraction de certaines journées de travail des salariés du secteur privé et public, variant de un à six jours pour les salaires entre 10.000 et 40.000 dinars par an. Cette mesure devrait procurer à l’Etat des sommes totalisant les 64 MDT.

Sur la côte, après un début sur le qui-vive, le marché a finalement clôturé cette semaine dans un territoire vert et l’indice phare de la Place de Tunis a rebondit de 0,07% à 4540,68 points. Le rythme des échanges de la semaine s’est amélioré avec un volume atteignant les 79,5 MDT. Ce niveau a été atteint essentiellement grâce à sept transactions de bloc de l’ordre de 52,3 MDT réalisées sur les titres Tunisie Leasing, Amen Bank, STAR, Carthage Cement et OTH.

La balance des variations a terminé en affichant 36 valeurs en baisse et 30 à la hausse. Côté performance, le titre ELECTROSTAR a gagné 20,6% en clôturant la semaine à 6,86 DT. A contrario, la plus forte baisse de la semaine est revenue au titre ALKIMIA qui a chuté de 3,92% à 56,03 DT. Le détachement du dividende au titre de l’exercice 2013, d’un montant de 6,42 DT a été réalisé le 06 juin 2014.

Le début de la semaine a été marqué par la cotation des titres SERVICOM suite à la réalisation de l’augmentation de capital. Attijari Bank a affiché un résultat net en hausse de 75,30% à 77,70 MDT à la fin de 2013. Quant à ADWYA, elle a enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 20% en passant de 67,10 MDT à 80,50 MDT. Elle table sur un chiffre d’affaires de 89 MD en 2014 et un bénéfice en hausse de 11% à 7,4 MDT. Lors de sa communication financière, Hannibal Lease a présenté son Business Plan pour la période 2014-2018. La compagnie table sur un bénéfice de 3,3 MDT en 2014 pour passer à 4,2 MDT en 2015 et 6,3 MDT à l’horizon 2018. Pour les années à venir, elle envisage d’augmenter l’encours et de s’implanter en Afrique de l’Ouest.

Actualité

Amen Bank, nouveau contrat de liquidité

Le contrat de liquidité  sur les titres Amen Bank est arrivé à échéance le 27-05-2014. A  cette date, ledit contrat était composé de 87 942 titres Amen Bank actions anciennes, 3 258 titres Amen Bank actions nouvelles gratuites 2013 et de 53 076,078 dinars de liquidité.

Il est à noter que les principaux actionnaires d’AMEN BANK vont mettre en œuvre, à compter du 09-06-2014, un nouveau contrat afin d’assurer la liquidité des actions Amen Bank et la régularité de leur cotation. Le dit contrat est composé de 36 742 titres Amen Bank actions anciennes, 3 258 titres Amen Bank actions nouvelles gratuites 2013 et de 1 000 000 dinars de liquidité.


Warning: mysqli_query(): (HY000/1030): Got error 28 from storage engine in /var/www/html/leconomistemaghrebin.com/wp-includes/wp-db.php on line 2007

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here