Google se lance dans les tablettes 3D

On l’aura bien compris Google veut s’imposer sur tous les fronts, en effet, après le téléphone portable modulaire, les lunettes connectées et les voitures autonomes, la firme s’attaque au secteur des tablettes tactiles 3D et ne cache pas son ambition d’être pionnière dans ce secteur. D’après le Wall Street Journal, la firme américaine serait sur le point de concevoir un prototype innovant de tablette 3D.

La tablette Google 3D serait munie d’un écran de 7 pouces, de deux caméras de recul, d’un capteur infrarouge ainsi que d’un logiciel capable de capturer des images 3D en haute définition.

La firme de Mountain View aurait également prévu de produire une série  limitée de 4 000 prototypes de l’appareil et de les distribuer lors de la  conférence annuelle de Google s’adressant aux développeurs, la Google I/O, qui aura lieu, les 25 et 26 juin à San Francisco. A cet effet, Google leur donne rendez-vous pour présenter le prototype et trouver auprès des développeurs des applications pratiques et commerciales à cette technologie innovante, comme ils l’ont fait à l’occasion de la sortie de Google Glass.

Différentes applications pratiques sont déjà en vue, la technologie d’imagerie en 3D de Google pourrait en effet, servir à aider les déficients visuels à se déplacer à l’intérieur d’un bâtiment, trouver un chemin dans un magasin ou être exploitées dans un autre domaine, comme celui  des jeux vidéo immersifs.

La tablette Google 3D ne serait qu’une facette d’un projet baptisé Project Tango,  une approche différente de la technologie 3D qui permettra aux utilisateurs « d’interagir avec leur environnement de manière totalement nouvelle », en modélisant leur environnement par l’imagerie en trois dimensions.

Dans cette optique , l’Advanced Technology and Projects (ATAP) a déjà conçu un téléphone de type Androïd muni d’un écran de 5 pouces très hautement personnalisé, avec un logiciel permettant d’enregistrer les mouvements de l’appareil, tout en cartographiant l’environnement en trois dimensions. Google a misé sur la performance, le prototype étant muni de capteurs qui permettent au téléphone d’effectuer plus d’un quart de million de mesures 3D par seconde et de combiner les données dans un modèle en 3D unique de l’espace qui entoure l’utilisateur.

En février dernier, la firme de Mountain View avait dévoilé le Projet Tango et distribué 200 smartphones auprès de développeurs pour concevoir des applications. Un des organismes qui a reçu le prototype est la NASA, qui depuis la l’annonce du Projet Tango, collabore avec Google pour l’intégrer à l’un de ses robots.

La question qui se pose alors est : ou s’arrête l’appétit du monstre Google ? Il est semble que l’investissement massif dans l’innovation technologique a d’ores et déjà porté ses fruits face aux concurrents de la firme américaine, puisqu’elle est désormais la marque la plus valorisée du monde en 2014 devant Apple, se hissant en haut de la pyramide des grands de la technologie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here