A. Karboul : l’aéroport et son environnement sont la vitrine du pays

Les conditions d’accueil dans les aéroports et les préparatifs de la saison touristique, ainsi que les dysfonctionnements de la station des taxis ont été au centre hier d’une journée de sensibilisation et d’information inaugurée par Mme Amel Karboul, ministre du Tourisme, qui a effectué une visite à l’aéroport de Tunis-Carthage, où elle a pris connaissance du fonctionnement de plusieurs départements de cet aéroport qui accueille annuellement plus de 60% du flux des passagers de la Tunisie ; soit environ cinq millions de passagers.

Amal-karboul-l-economiste-maghrebinLa ministre a, à cette occasion, mis en relief la qualité de l’accueil au niveau de toute la chaîne touristique, notamment au niveau des aéroports, qui constituent la première vitrine de la destination. Elle a, en outre, discuté avec plusieurs passagers dont certains ont déploré les lenteurs observées au niveau de la réception des bagages. Elle a également visité le nouvel espace réservé aux tour-opérateurs étrangers et aux agences de voyages dont l’objectif est d’améliorer les conditions d’accueil et de transfert des touristes et s’est ensuite rendue dans les nouveaux espaces fraîchement aménagés pour les fumeurs.

La ministre du Tourisme s’est, par ailleurs, rendue à la station des taxis de l’aéroport dont l’organisation n’a cessé de faire l’objet de réclamations et autres dysfonctionnements qui portent atteinte à l’image du pays. A ce propos, la ministre a exhorté les chauffeurs de taxis, ainsi que les représentants de leurs syndicats, à assainir leur métier et à en faire un véritable vecteur de promotion de la Tunisie, connue par la qualité de son accueil et ses traditions d’hospitalité. A ce titre, elle a rappelé que les autorités ne cessent de prôner la sensibilisation et l’information, plutôt que de recourir aux mesures coercitives et la stricte application de la loi à l’égard d’une minorité de taximen qui portent préjudice à leur profession, à la Tunisie et à son tourisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here