Loi de finances 2014 : pas d’unanimité

La loi de finances 2014, tant attendue et tant critiquée  par l’opposition aussi bien que par les économistes tunisiens, suscite toujours la polémique. Le report de son examen été annoncé aujourd’hui  par Mohamed Fadhel Mahfoudh, le porte-parole officiel du Dialogue national, pour un projet de loi de finances 2014 qui ne fait pas encore l’unanimité.

Le Mouvement Ennahdha, suite à une réunion tenue aujourd’hui matin par son bloc parlementaire,  a refusé de voter sur  le report de l’examen de la loi de finances 2014.

Par ailleurs, dans une déclaration accordée à nos confrères de Shems fm, le député Mounir Ben Hnia, du Mouvement Ennahdha a avancé que le fait de ne pas adopter la loi de finances ne peut qu’influencer négativement sur l’image du pays, notamment auprès des institutions financières mondiales. Pour le député Salha Ben Aïcha, du même parti, reporter l’examen de la loi de finances 2014 aura une mauvaise influence sur la note souveraine de la Tunisie.

Cependant Mouldi Jendoubi, le secrétaire général adjoint de l’UGTT a affirmé  que la majorité des participants au dialogue national sont pour le report de l’examen de la loi de finances.

Afek Tounes quant à lui demeure catégorique sur la question et opte pour le report. « Si nous voulons respecter les échéances de la feuille de route, voter la loi sur l’ISIE, adopter la Constitution, fixer la date des prochaines élections et voter pour un nouveau gouvernement avant le 14 janvier 2014, nous n’avons pas le temps de discuter la loi de finances 2014 », a expliqué l’un des députés du parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here