IDE : investissements industriels en baisse

l’investissement déclaré

Certes, l’incertitude politique et le contexte économique difficile n’étaient pas favorables pour attirer de nouveaux investissements industriels qui n’ont pas évolué au cours du mois de novembre 2013.

Selon le dernier bulletin de la conjoncture publié par l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII),  les investissements industriels à 100% étrangers et en partenariat ont enregistré une baisse de 4.7%. En valeur, ils sont passés de 1421.2 MD lors des onze premiers  mois 2012 à 1354.4 MD durant les onze premiers mois 2013.

Cette baisse s’est illustrée par la diminution, durant les 11 mois 2013,  de 16,3% des projets 100% étrangers par rapport à la même période de 2012. En 2013, les industriels étrangers en Tunisie n’ont investis que 415.9 MD contre 497.1 MD durant les onze premiers mois 2012.

Pourquoi l’année 2012 était meilleure en termes d’investissements industriels ?

L’approche sectorielle montre bien la baisse enregistrée  en 2013 au  niveau   des investissements à 100% étrangers et en partenariat. Cette baisse est imputable essentiellement aux performances réalisées en 2012 dans les secteurs des industries agroalimentaires, des industries du cuir et de la chaussure, des industries du textile et de l’habillement et des industries diverses.

Les 11 premiers mois de 2012 ont connu la création d’une raffinerie de sucre pour un montant de 504.0 MD, d’une unité totalement exportatrice de recyclage de pneus usagés pour un montant de 196.2 MD, d’une unité de fabrication de fibres de tissu non tissé pour un montant de 45.3 MD et l’extension d’une unité de fabrication de chaussures pour un montant de 28.9 MD.

Dans les activités de services, les projets mixtes ont bien hissé les investissements à participation étrangère qui ont enregistré une hausse de 52% durant  les onze premiers mois 2013.

Par contre, les projets 100% étrangers dont les investissements ont diminué de 2.9% par rapport aux onze premiers mois 2012. Dans les services, le nombre de projets à participation étrangère a diminué de 6.1% en passant de 1520 à  1427 durant les onze premiers mois 2013, tout comme les emplois à créer qui ont baissé de 32% avec 8771 postes  d’emploi contre 12893 durant les onze premiers mois 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here