Projet « Employment4Youth » lancement prévu pour le 30 septembre

Le ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie (MIME), organise, le 30 septembre 2022, en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), au Golden Carthage Hotel – Gammarth, la cérémonie de lancement du projet « Employment4Youth – L’Industrie 4.0 pour favoriser l’emploi des jeunes en Tunisie et en Côte d’Ivoire ».

La cérémonie, qui aura lieu sous le patronage de S.E. Madame Neila Nouira Gongi, ministre de de l’Industrie, des Mines et de l’Energie de la Tunisie, a pour objectif de présenter les modalités opérationnelles de la mise en œuvre de ce projet, ses objectifs, ses composantes et ses activités. Les deux parties signeront un mémorandum d’entente.

Ledit projet, financé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ), s’étalera sur trois ans et sera mis en œuvre par le MIME en collaboration avec l’ONUDI.

Il favorisera une demande accrue de travailleurs qualifiés et soutiendra les jeunes et d’autres à s’engager dans de nouvelles opportunités en améliorant l’accès à la technologie, aux compétences et aux informations sur les emplois et les perspectives de développement.

Par conséquent, le projet permettra d’améliorer la compétitivité des entreprises industrielles et leurs insertions dans des chaines de valeurs fixés par la stratégie industrielle et d’innovation à l’horizon 2035, et ce à travers le renforcement de l’écosystème entrepreneurial et à l’amélioration de la formation et à l’insertion sur le marché du travail.

« Employment4Youth » devra donc aider la Tunisie et la Côte d’Ivoire à accroître la compétitivité des PME et la création de l’emploi en plus d’améliorer les conditions de travail des jeunes en consolidant un écosystème d’économie numérique. Le large impact envisagé de cet objectif contribuera à une transformation structurelle de l’économie en Tunisie et jettera les bases de cette transformation en Côte d’Ivoire dans les secteurs ciblés, conduisant ainsi à la création d’emplois durables.

                                                                                                   Source : communiqué

Article précédentLe CEPEX organisera une mission économique itinérante au Kenya et en Tanzanie
Article suivantSidi Bouzid : Le projet “Hrayer” profite à une centaine de femmes  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here