Textiles médicaux-Cluster digital: Une place de marché virtuelle est ouverte au 1er septembre

Le Technopole NEOTEX de Monastir, partenaire du projet méditerranéen TEX-MED ALLIANCES financé par le programme ENI CBC MED, a accueilli fin mai 2022 le symposium hybride intitulé “cluster digital des textiles médicaux”.

Les synergies qui ont émané de cette rencontre offrent des prémisses très prometteuses pour le développement de liens entre les intervenants. C’est pour cela que le symposium a été conclu par l’annonce de l’ouverture officielle le 01 juin de la place de marché virtuelle. Elle va s’étendre jusqu’au 01 septembre pour permettre le rapprochement de l’offre et de la demande des produits des textiles médicaux. Le symposium cluster digital des textiles médicaux a réuni plus que 200 participants en présentiel et en ligne représentant les principaux acteurs et protagonistes du champ des textiles médicaux en Europe et dans la zone MENA.

Ces derniers ont acquis davantage d’importance et d’envergure depuis la crise sanitaire universelle, Covid-19. Ainsi, le cluster digital qui a été lancé officiellement à cette occasion, a pour aspiration d’identifier les principaux intervenants, mobiliser les entreprises à distance et créer des synergies et des échanges. Et ce afin de créer des alliances fructueuses et des partenariats à haute valeur ajoutée.

C’est à travers ce prisme et dans cette logique que le symposium a réuni l’écosystème des textiles médicaux pour traiter plusieurs aspects inhérents à la bonne marche et à la promotion du secteur.

L’ouverture du symposium a été assurée par Jalel Ben Haj Khelifa, DG du Technopole, Samir Rekik, DG du textile habillement du ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Mme Susanna Leonelli, coordinatrice du projet TEX-MED ALLIANCES et Andrea Falchini, le représentant du Centre Italien des textiles techniques. La réunion des experts et des entreprises était scindée en trois volets majeurs.

Défis communs

D’abord, il y a eu la présentation de l’initiative que représente le cluster digital. Il y a eu aussi un retour sur la genèse par le biais d’une présentation de Francesco Pellizari, expert technique du projet TEX-MED ALLIANCES, avant d’enchainer avec un exposé de Ramzi Zammali, le coordinateur de l’initiave du cluster digital. Il a étayé l’impact positif d’un tel outil marketing et d’assistance sur la compétitivité des entreprises et leur capacité d’être beaucoup plus réactives à la demande du marché des textiles médicaux.

Ce cluster digital réunit des entreprises méditerranéennes. Il permettra la facilitation de l’accès à la certification, aux analyses et essais, aux opportunités d’affaires et d’appels d’offres ainsi qu’aux activités de veille et de réseautage.

La plateforme en ligne du Cluster Digital a ainsi été présentée. Son aspect intuitif, facile d’accès et d’utilisation et les différentes rubriques très complémentaires ont été hautement appréciés par l’assistance.

Ensuite, plusieurs experts à l’instar de Ada Ferri, représentante de l’Ecole polytechnique de Turin, Stefano Ferrari, porte-étendard de SKT Lab, ou encore Matteo Malpaganti du Centre Italien des textiles techniques ont passé en revue les dernières innovations et propriétés dans le secteur ainsi que les traitements antibactériens et antiviraux recommandés mais également les certifications et les réglementations du marché.

“Il permettra la facilitation de l’accès à la certification, aux analyses et essais, aux opportunités d’affaires et d’appels d’offres ainsi qu’aux activités de veille et de réseautage”

Les interventions ont couvert un large spectre de champs d’actions apportant même des éclairages sur les marchés publiques et les analyses du textile de santé.

Le symposium était également l’occasion d’avoir un retour d’expérience d’entreprises telle que TEXIA, implantée en Espagne. Elle a transformé les externalités négatives liées à la production massive des textiles médicaux en une opportunité de marché par le biais de la production des textiles médicaux biodégradables.

La troisième partie de la journée a été consacrée à la vocation première du cluster digital, dont ses membres ne sont pas nécessairement rattachés à un espace géographique limité, à savoir les échanges et la création de liens grâce à une séance de matchmaking qui a abrité une soixantaine de réunions B2B en mode hybride. Ceux qui étaient en ligne ont également bénéficié de l’apport de la plateforme européenne B2Match.

Le symposium “cluster digital des textiles médicaux” a représenté une occasion inédite pour présenter le cluster d’un côté, qui a vu une forte adhésion à l’issue des échanges et des débats. C’était également l’opportunité pour les différents maillons de la chaine du textile médical de se retrouver autour de défis communs.

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here