La Finlande vers l’adhésion à l’OTAN, la Suède décidera lundi

Finlande
Finlande - OTAN @ EURACTIV.fr

Le président finlandais, Sauli Niinisto, et la première ministre, Sanna Marin, annoncent leur soutien à l’adhésion du pays à l’OTAN.

« La Finlande doit demander son adhésion à l’OTAN de toute urgence ». C’est ce qu’ont déclaré hier les deux représentants institutionnels, dans une note commune. Ainsi, selon certaines sources de presse, il y aura dans les prochains jours plusieurs étapes décisives pour l’adhésion de Stockholm à l’Alliance atlantique.

« Au printemps, une discussion importante a eu lieu sur l’éventuelle adhésion de la Finlande à l’OTAN. Il a fallu du temps pour former une position interne à la fois au Parlement et dans la société dans son ensemble. Il fallait du temps pour établir des contacts internationaux étroits avec l’OTAN et ses pays membres, ainsi qu’avec la Suède. Nous voulions donner au débat l’espace dont il avait besoin », lit-on dans la note.

Le processus d’adhésion se déroulera rapidement, a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg. Notant que l’adhésion du pays scandinave à l’Alliance « renforcera à la fois la sécurité de l’OTAN et celle de la Finlande ».

La démarche a été confirmée par le ministre finlandais des Affaires étrangères Haavisto Pekka lors d’une audition au Parlement européen à Bruxelles. « La Finlande veut accroître sa sécurité et sa stabilité en adhérant à l’OTAN. Comme l’ont dit notre président et notre premier ministre, nous voulons poursuivre notre processus d’adhésion à l’Alliance atlantique », a déclaré H. Pekka. « Un rapport sur le changement du système de sécurité nationale a été présenté et approuvé au Parlement finlandais en avril. Ce travail sera achevé dans les prochains jours », a poursuivi le chef de la diplomatie finlandaise. « Nous sommes convaincus que nous apporterons des valeurs ajoutées à l’Otan, comme un grand esprit démocratique et une grande force de défense, comme le demande l’Alliance », a-t-il conclu.

Charles Michel : « Une étape historique pour la sécurité européenne »

L’adhésion de la Finlande à l’OTAN sera « une étape historique pour la sécurité européenne ». C’est ce qu’a déclaré le président du Conseil européen Charles Michel sur son profil Twitter. « L’unité et la solidarité de l’OTAN et de l’UE n’ont jamais été aussi proches. Sauli Niinisto et Sanna Marin ouvrent la voie à l’adhésion de la Finlande à l’OTAN. Une étape historique, une fois franchie, qui apportera une contribution significative à la sécurité européenne. Avec la Russie qui fait la guerre à l’Ukraine, cela représente un puissant signal de dissuasion », lit-on dans le tweet de Michel.

La Suède décidera de son adhésion lundi

Par ailleurs, la Suède décidera de soumettre la demande d’adhésion à l’OTAN lors d’une réunion extraordinaire du gouvernement prévue lundi prochain. La nouvelle, rapportée par le quotidien suédois Expressen, a ensuite été confirmée par des sources haut placées du journal Aftonbladet. Dans les prochains jours, il y aura plusieurs étapes décisives pour l’adhésion de la Suède à l’OTAN, selon ces sources.

De ce fait, le groupe d’analyse, qui comprend tous les partis représentés au Parlement, présentera son rapport. Selon les informations de Aftonbladet, le rapport ne contiendra aucun message clair sur l’adhésion mais enverra un signal clair sur la manière dont la Suède devrait agir.

En somme, le conseil du parti des sociaux-démocrates prendra une décision dimanche en la matière. La réunion aura lieu à Stockholm dimanche après-midi. Le lendemain, lundi, il y aura un débat spécial sur le rapport du groupe d’analyse au Riksdag, le parlement national suédois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here