Décret-loi-ISIE : Les sociaux-démocrates craignent un "retour à l'époque des élections truquées"

La Coordination des partis sociaux-démocrates (Courant Démocrate, Parti Républicain et Ettakatol) considère le décret-loi présidentiel portant révision de la loi organique sur l’instance supérieure indépendante des élections (ISIE). Et ce comme étant « l’amorce d’un retour à l’époque des élections truquées ». Et ce  notamment à travers l’abolition d’un organe constitutionnel indépendant qui était par le passé “le garant de la démocratie et de l’alternance pacifique du pouvoir.”

 La coordination des partis sociaux-démocrates a fustigé la parution de ce décret-loi, estimant qu’il vient “dévoiler les intentions du président Kais Saied d’instaurer une dictature où nulle place n’est accordée à l’exercice de la souveraineté du peuple à travers les urnes comme il est de coutume dans les traditions démocratiques.”

Elle a appelé à poursuivre le militantisme contre le système de 25 juillet et à mobiliser les efforts en vue d’imposer “un rétablissement urgent de la démocratie”, “mettre fin à un coup d’État contre la constitution” et sauver l’État des tentatives de démantèlement et du risque de la faillite.”

Pour rappel, le conseil des ministres, réuni avant-hier, jeudi, au Palais de Carthage, sous la présidence du Président de l’Etat, a débattu d’un projet de décret-loi amendant certaines dispositions de la Loi organique n°23 du 20 décembre 2012 relative à l’Instance Supérieure Indépendante pour les élections. Aussitôt signé, le même jour, par le président Saied, le texte était publié, vendredi, au Journal officiel de la République Tunisienne.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here