Maroc – Médicament : l’IFC s’associe à la FMIIP pour renforcer la compétitivité du secteur

IFC

L’IFC s’associe à la Fédération Marocaine de l’Industrie et de l’Innovation Pharmaceutiques (FMIIP) en vue d’améliorer l’efficacité et la productivité du secteur. Ainsi que pour contribuer à atténuer le changement climatique, en réduisant la consommation d’eau et d’énergie.

Dans le cadre de l’accord signé aujourd’hui, l’IFC aidera les membres de la FMIIP à réduire leur empreinte carbone et eau. De même qu’à améliorer l’efficacité de leurs processus de production.

Dans ce cadre, l’IFC partagera également ses connaissances sur les meilleures pratiques internationales. En outre, il organisera des activités de sensibilisation ainsi que des ateliers de formation et de renforcement des capacités. Et ce, afin de renforcer la productivité et d’accroître la compétitivité du secteur.

« Notre partenariat avec l’IFC aidera les fabricants locaux des médicaments à renforcer leurs capacités de production et à améliorer leurs pratiques environnementales. Il contribuera aussi à accroître la production de médicaments. En particulier de médicaments génériques, au Maroc et en Afrique du Nord ». C’est ce que déclarait Mohamed El Bouhmadi, président de la FMIIP.

Une couverture santé universelle d’ici 2025

En effet, le secteur pharmaceutique marocain intensifie actuellement ses efforts pour répondre à la demande de médicaments dans le contexte post-pandémique. Et pour aider le pays dans son ambition de mettre en place une couverture santé universelle d’ici 2025. Conformément aux recommandations du Nouveau modèle de développement (NMD).

« L’IFC renforce son partenariat avec les principaux acteurs pharmaceutiques de la région. Et ce, afin de créer un environnement propice pour accroître la production de médicaments en Afrique ». Ainsi déclarait Manuel Reyes-Retana, directeur régional par intérim d’IFC pour l’Afrique du Nord. « Notre soutien aux opérateurs de l’industrie pharmaceutique au Maroc contribuera à rendre le secteur plus productif et plus efficace en matière énergétique. Et il permettra aux producteurs d’être mieux positionnés pour attirer les investissements. »

Enfin, le partenariat avec la FMIIP s’inscrit dans le cadre d’un plus large projet d’IFC dans le secteur pharmaceutique en Afrique du Nord. Il est mis en œuvre en Égypte, au Maroc et en Tunisie pour rendre l’industrie pharmaceutique plus efficace dans l’utilisation des ressources. Le projet est soutenu par le gouvernement des Pays-Bas.

D’après communiqué

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here