La Tunisie est capable de se repositionner dans le domaine de la compétitivité

ALECA IACE Taieb Bayahi L'Economiste Maghrebin
Taïeb Bayahi, président de l'IACE.

La Tunisie est capable de se repositionner dans le domaine de la compétitivité et peut sortir de la crise économique actuelle, a indiqué le président de l’Institut arabe des chefs d’entreprises (IACE), Taieb Bayahi.

Il a recommandé pour la Tunisie l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de travail complète axée sur des réformes économiques visant à rétablir les équilibres économiques (réforme des subventions, entreprises publiques, réforme fiscale…).

Dans une interview accordée à l’agence TAP, Bayahi a proposé, également, la mise en place d’une nouvelle politique industrielle, d’ouvrir la porte à l’investissement et d’améliorer le climat des affaires, afin de regagner des taux de croissance supérieurs à 5%.

Investir dans le capital humain

Pour Bayahi, Il s’agit aussi d’investir dans le capital humain et d’orienter des ressources supplémentaires vers les secteurs de la santé et de l’éducation, en plus de la mise en œuvre de réformes structurelles dans ces secteurs, et ce, dans le cadre d’une feuille de route convenue

Au sujet de la dominance des grandes entreprises par rapport aux petites et moyennes entreprises (PME), Bayahi a expliqué que l’absence de grandes entreprises ouvrira la porte à un plus grand dilemme, qui est la domination complète des investissements étrangers.

« Nous n’avons pas d’autre choix que de soutenir ces entreprises qui peuvent accompagner et même appuyer les PMEs et les startups en termes de développement à l’étranger », a-t-il avancé.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here