Le prix de la meilleure recherche scientifique féminine, pour l’année 2021 décerné à la professeure de neurologie, Dr Iman Kacem Nhili

recherche

Le prix de la meilleure recherche scientifique féminine, pour l’année 2021, a été remis mercredi lors d’une cérémonie organisée au siège du ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfance et des personnes âgées. à l’éminente professeure de neurologie, le Dr Iman Kacem Nhili, pour ses recherches médicales sur « les caractéristiques cliniques, les signes d’apparition et le développement de symptômes neurologiques chez les patients atteints du Covid 19« .

La ministre de la Famille et de la Femme, Amal Belhaj Moussa, a souligné au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Moncef Boukthir et de la Santé Ali Mrabet que ce prix, d’une valeur de 10 000 dinars vise à encourager les chercheuses tunisiennes et consolider leurs parcours scientifique.

A travers la création de ce prix, le Ministère vise également à soutenir la femme tunisienne dans divers domaines, notamment celui de la recherche scientifique, vu son impact sur le développement et sa contribution au rayonnement de l’image de la Tunisie à l’étranger.

Amal Belhaj Moussa a indiqué que le ministère a décidé d’attribuer le prix de la meilleure recherche scientifique féminine pour l’année 2022 à la meilleure recherche réalisée dans le domaine des changements climatiques.

La ministre a ajouté que l’augmentation du nombre de laboratoires en Tunisie et le financement du domaine de la recherche scientifique, outre l’encouragement des chercheuses tunisiennes, qui représentent plus de la moitié des chercheurs tunisiens, illustrent l’importance accordée par l’Etat tunisien à la recherche scientifique.

De son côté, le ministre de la Santé Ali Mrabet, a mis l’accent sur les réussites accomplies par la femme tunisienne dans plusieurs domaines sans exceptions, soulignant l’importance de poursuivre l’encouragement des chercheuses tunisiennes et de soutenir davantage leur parcours scientifique notamment face aux défis actuels.

Par ailleurs, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Moncef Boukthir a fait savoir que les chercheuses tunisiennes occupent la première place à l’échelle arabe et africaine dans le classement de l’UNESCO pour l’année 2020, « ce qui reflète la réussite de la femme tunisienne leader dans le domaine de la recherche scientifique » a-t-il ajouté.

                                                                                                                  Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here