Sami Tahri: « Le climat social est tendu et impacte 80% des grèves »

Sami Tahri

Sami Tahri, le secrétaire général adjoint de l’UGTT, est revenu sur la circulaire n°20 publiée par la présidence du gouvernement. Et ce, lors de son passage sur les ondes de Shems fm, en ce mercredi 12 janvier 2022.

Sami Tahri revient ainsi sur les tensions qui alimentent le climat social. « Ce qui conduira à ce que nous atteindrons un taux de plus de 80% de grèves ».

De ce fait, il reconnait que « le gouvernement devrait comprendre que négociations avec les gouvernements précédents ont permis d’éviter plus de 75 % des grèves. Aujourd’hui, la rupture avec le dialogue social devrait impacter plus de 80% des grèves. Et ce, en raison de l’échec des négociations ».

En outre, Sami Tahri affirme que la déclaration publiée par la présidence du gouvernement concernant la circulaire n°20 n’incluait pas de réponse claire.

En conséquence, le porte-parole de l’Union Générale Tunisienne du Travail comprend qu’un certain nombre de secteurs conduisent à des grèves aléatoires. Et ce, en raison du climat social tendu.

Dans le même contexte, Sami Tahri reproche à « la présidence du gouvernement de vouloir faire des annonces via des communiqués. Alors qu’elle pourrait reprendre les discussions avec les parties concernées ». Et ce, directement et pour une résolution plus rapide des conflits et des négociations sociales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here