Crise libyenne: le rôle de la Tunisie a été efficace et vital

Crise libyenne
Najla Mangoush et Najla Bouden

La ministre libyenne des Affaires étrangères Najla Mangoush a indiqué, samedi, à Paris que le rôle de la Tunisie dans la crise libyenne a été « efficace et vital ».

Najla Mangoush a précisé que le soutien de la Tunisie envers la Libye ne s’est pas manifesté seulement lors de la Conférence de Paris. Mais également pendant la Conférence sur la stabilisation de la Libye. Celle-ci s’est tenue en octobre dernier (à Tripoli). « La Tunisie a toujours considéré que les affaires libyennes doivent être gérées par l’expression d’une volonté nationale », a encore ajouté la ministre libyenne des Affaires étrangères.

« Une position que défendait la Tunisie aussi. Et ce, lors de la réunion d’Algérie entre la Tunisie, l’Algérie et la Libye », a-t-elle rappelé.

Najla Mangoush s’est félicitée aussi des résultats de la Conférence de Paris. Celle-ci a été organisée à l’initiative de la France, l’Allemagne et l’Italie. Et ce, sous les auspices des Nations unies. Elle a, en outre, estimé que cette rencontre a été « concluante ».

Selon elle, la Conférence de Paris a été marquée par « une position unifiée des pays frères, dont la Tunisie ». Elle a aussi réaffirmé sa gratitude pour le soutien du gouvernement tunisien au gouvernement de l’unité nationale en Libye.

La ministre libyenne a, par ailleurs, souligné la volonté du gouvernement libyen de faciliter le processus des élections et de les tenir dans les délais fixés pour le 24 décembre 2021.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here