Rassemblement au Boulevard 20 mars au Bardo

Des manifestants se sont rassemblés ce dimanche au Boulevard 20 mars au Bardo qui mène à l’Assemblée des représentants du peuple. Et ce, pour protester contre les mesures prises par le président Kais Saied le 25 juillet et le 22 septembre 2021 (décret présidentiel 117).

Le nombre des protestataires parmi les partisans de la campagne « Citoyens contre le coup d’Etat » et des adhérents du mouvement Ennahdha et de la coalition al-Karama, est estimé à quelque 3000 manifestants aux environs de midi. Ils ont scandé des slogans. Ils appellent au « redémarrage de l’activité parlementaire, au rétablissement de la légalité et à la destitution du président de la République ».

Les manifestants ont également pointé du doigt les obstacles imposés à un grand nombre de manifestants en provenance des régions pour rejoindre le rassemblement. Et ce, en criant le slogan: « Le  peuple veut la chute du coup d’Etat« . Ils ont appelé aussi à changer le rassemblement en sit-in devant le parlement.

Notons que d’autres manifestants ont tenté de forcer les barrières de sécurité pour atteindre le parlement. Ils ont ainsi provoqué une bousculade avec les forces de l’ordre.

Un plan sécuritaire

Étaient présents lors du rassemblement: des membres de la campagne « Citoyens contre le coup d’Etat » dont Jawhar Ben Mbarek, Ridha Belhaj, Samira Chaouachi; ainsi que des dirigeants et députés d’Ennahdha et de la colatilion al-Karama.

Notons que le rassemblement a été marqué par un déploiement massif des forces de l’ordre. Des couloirs ont été aménagés pour l’accès des manifestants au Boulevard 20 Mars.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Yasser Mosbah a déclaré qu' »un plan sécuritaire a été mis en place. Et ce, pour optimiser la protection des manifestants ».

Il a démenti qu’il y ait eu des tentatives d’empêcher les manifestants d’accéder à la place réservée au rassemblement. Il a aussi affirmé que certaines personnes en possession d’outils tranchants se trouvaient aux abords de la place. Elles ont été arrêtées.

Et d’assurer aussi que le département de l’Intérieur a tout mis en oeuvre. L’objectif étant de garantir le bon déroulement du rassemblement et de veiller à la protection des biens publics et privés et des personnes habitant la commune du Bardo.

Avec TAP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here