ALKIMIA : une production toujours en deçà de la capacité nominale

société ALKIMIA

La société ALKIMIA vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au 3e trimestre 2021.

La production de la société ALKIMIA, au 30 septembre 2021, a atteint 32 400 tonnes de Tri-Polyphosphate de Sodium (STPP ; Na5P3O10) contre 49 080 tonnes produites au 30 septembre 2020.

Ce niveau de production reste, depuis plus de cinq ans, en deçà de la capacité nominale de production de l’usine. Et ce, en raison de la baisse de la demande sur le marché international et de la perte d’importants clients après les diverses déclarations de cas de force majeure dues aux arrêts forcés des unités de production en 2016, 2017, 2018 et 2019, par manque d’acide phosphorique.

Comparés à ceux de l’an dernier, les prix des matières premières, dont notamment l’acide phosphorique, ont connu des hausses vertigineuses particulièrement au second et au troisième trimestre de l’année en cours. « Il a été très difficile de répercuter ces augmentations sur les prix de vente du STPP qui, contrairement aux prix des engrais, sont peu sensibles aux évolutions des prix de l’acide phosphorique », souligne la société.

Restructuration des activités approuvée

La nouvelle unité de production de MAP cristallisé, mise en service au 1er juin 2021, connaît un succès à l’international. Il laisse présager, selon la société, un futur prometteur. En effet, la qualité du produit fini répond aux standards internationaux et la demande en ce produit est conforme aux attentes.

Par ailleurs, l’étude stratégique et de restructuration des activités de la société, approuvée par le Conseil d’administration, porte, dans une première étape, sur :

  • La production de STPP alimentaire à partir de janvier 2022. Et ce, par adaptation de l’Unité U-1000 et sa mise en conformité par rapport aux normes internationales en matière d’hygiène.
  • La compression des charges et l’optimisation des ressources humaines notamment.
  • La production de NPK par conversion de l’unité existante U-1500. Les travaux de réalisation de cette nouvelle unité de production seront lancés sous peu. Et ce, juste après la signature du contrat avec le bureau d’engineering TECI.

Notons que le financement de cette première étape sera assuré par l’injection de fonds propres. Et ce, par les actionnaires de la société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here