Ressources en eau : le taux de remplissage des barrages s’est limité à 29,5% au 25 octobre 2021

barrages L'Economiste Maghrébin

Le taux de remplissage de l’ensemble des barrages tunisiens n’a pas dépassé les 29,5%. Et ce, à la date du 25 octobre 2021. Telles sont les statistiques publiées, lundi, par l’Observatoire national de l’agriculture (ONAGRI).

En outre, les ressources en eau disponibles dans les barrages se situent au 25 octobre 2021, à 681,975 millions de m3. Et ce, contre une moyenne de l’ordre de 1134,503 millions de m3, durant les trois années précédentes. Soit un écart de 452,529 millions de m3.

De ce fait, selon la même source, le taux de remplissage du plus grand barrage de la Tunisie, celui de Sidi Salem (Testour-Béja) s’est limité à 16%. Avec des eaux stockées de l’ordre de 92,495 millions de m3. Alors que le deuxième plus important barrage tunisien, celui de Sidi Barrak (Béja) est rempli à hauteur de 59,9%. Avec des réserves de 171,558 millions de m3.

Les statistiques de l’ONAGRI font état d’un taux de remplissage de 25%

Pour le reste des barrages, les statistiques de l’ONAGRI font état d’un taux de remplissage de l’ordre de 25% pour le barrage Mellègue (Le Kef); soit 13,016 millions de m3. De 17% pour le barrage de Bouhertma (Jendouba), soit 19,064 millions de m3. Mais aussi de 21% pour celui de Joumine (Bizerte) avec 25,426 millions de m3. Et encore de: 70% pour le barrage de Sejnane (Bizerte), avec 94,431 millions de m3; et 53% pour le barrage de Bir Mcharga (Zaghouan), soit 22,100 millions de m3.

Quant au remplissage du barrage de Siliana, il atteint 8% (2,391 millions de m3). Et ce, contre 23% pour celui de Sidi Saad (Kairouan), avec 30,675 millions de m3; ainsi que 0,4% pour celui d’El Houareb (Kairouan).

Par ailleurs, les apports globaux pour la journée du 25 octobre 2021 atteignent 29,780 millions de m3. Ils sont répartis entre les barrages du nord (29,011 millions de m3), les barrages du centre (0,364 millions de m3) et les barrages du Cap bon (0,402 millions de m3).

Enfin, les apports globaux pour la saison hydraulique actuelle se situent, à cette date, à 62,915 millions de m3. Soit 96,065 millions de m3 de moins que la moyenne de la période.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here