Assemblées de la BM et du FMI : appel à opérer une transition juste vers une économie sobre

BM FMI

Le Comité du développement du Groupe de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire international (FMI) a appelé, vendredi, la BM à aider les pays « à opérer une transition juste vers une économie sobre en carbone, adaptée à la conjugaison des besoins, des capacités et des actifs énergétiques de chaque pays ».

Réuni lors des assemblées annuelles qui se poursuivent à Washington jusqu’au 17 octobre, sur le thème « Mettre fin à la pandémie : la voie vers une reprise inclusive », le Comité du développement a exhorté le Groupe de la Banque mondiale à continuer de soutenir « une reprise verte, résiliente et inclusive, dans le droit fil des objectifs à plus long terme de développement durable », notamment dans les petits États, les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire qui restent vulnérables.

Il a, dans ce contexte, mis l’accent sur l’importance de l’appui du Groupe de la Banque mondiale à la création d’emplois et à la transformation économique dans le cadre d’un vaste programme de développement vert, résilient et inclusif, tout en appelant à la mise en place d’autres mécanismes visant à augmenter les financements climatiques, y compris à partir de sources privées.

Le comité a, par ailleurs, exhorté l’institution financière à accorder une importance égale au financement de l’adaptation et de l’atténuation et à augmenter ses financements climatiques, conformément aux objectifs nationaux, à une moyenne de 35 % au cours des cinq prochaines années.

Il a, d’autre part, mis l’accent sur la nécessité de déployer de nouveaux rapports nationaux sur le climat et le développement établis dans les pays clients, lesquels « renforceront le lien entre les enjeux climatiques, le développement et la réduction de la pauvreté, recenseront les lacunes et détermineront les actions à mener ».

« Nous attendons du Groupe de la Banque mondiale, guidé par les CDN et travaillant en coopération avec d’autres banques multilatérales de développement, de jouer un rôle de premier plan dans le respect de l’Accord de Paris, avec des échéanciers, résultats visés et mécanismes de financement précis », souligne encore la même source.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here