Kasserine: Un avis de recherche lancé contre les frères Karoui pour franchissement illégal des frontières terrestres

Nabil Karoui

Le ministère public près le Tribunal de première instance de Kasserine a ordonné l’émission d’un avis de recherche. Et ce à l’encontre du président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui, et son frère Ghazi Karoui, membre du parlement.

Un procès verbal est également rédigé à l’encontre des frères Karoui pour franchissement illégal des frontières terrestres.

Selon le porte-parole du Tribunal de première instance de Kasserine, Riadh Nouioui, la décision du parquet fait suite au procès verbal rédigé à l’encontre d’un trafiquant de stupéfiants originaire de la région.

Il a été placé, lundi, en garde à vue pour avoir aidé des individus à franchir les frontières tunisiennes clandestinement vers le sol algérien. Il  a aidé une personne à échapper au contrôle administratif.

Le porte-parole a, aussi, déclaré, mardi, qu’une autre personne fait l’objet d’un avis de recherche. Elle est également impliquée dans la tentative d’évasion des frères Karoui vers le sol algérien.

« L’enquête est toujours en cours pour identifier toutes les personnes impliquées dans cette opération », a-t-il précisé.

Pour rappel, Nabil et Ghazi Karoui ont été arrêtés dimanche à Tébessa, en Algérie.

Lundi, un individu a été placé en garde à vue. Il  est accusé d’avoir aidé le président du parti Qalb Tounes et son frère à franchir illégalement les frontières terrestres vers l’Algérie.

La personne en question fait l’objet de plusieurs avis de recherche pour trafic de stupéfiants.

En effet, l’accusé a été arrêté par la brigade des recherches et d’investigations de la Garde nationale de Thala, gouvernorat de Kasserine. Et ce à l’issue d’une descente effectuée, lundi, à l’aube, à son domicile situé dans la région frontalière de Bouderias.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here