Covid19 : vers l’adoption d’une troisième dose de vaccin pour certains groupes de personnes les plus vulnérables

vaccin doses
Photo News

Le président de la Campagne nationale de vaccination contre le coronavirus, Hechmi Louzir, a indiqué mercredi qu’il y avait une approbation préliminaire du Comité scientifique de lutte contre la coronavirus pour l’adoption d’une troisième dose de vaccin pour certains groupes de personnes qui sont les plus vulnérables.

M. Louzir a révélé que l’un des points abordés par le comité scientifique réuni mardi est de confirmer cette vision. Et ce, en allant vers l’adoption d’une troisième dose pour certains groupes de personnes souffrant de maladies chroniques.

Il a déclaré: « Certaines publications scientifiques ont conclu qu’il n’y avait pas d’objection à rappeler à certaines personnes vaccinées une troisième dose pour renforcer leur immunité à la lumière de l’émergence de souches changeantes du virus Corona ». Notons que le comité scientifique en Tunisie a donné une approbation préliminaire en attendant un examen plus approfondi.

Selon le responsable de la Campagne nationale de vaccination, il n’est pas possible de fournir la troisième dose de vaccins anti-Coronavirus avant qu’au moins sept ou huit mois ne soient écoulés depuis la date d’obtention de la deuxième dose de vaccination. Et ce, sur la base des recommandations scientifiques internationales.

Interrogé sur la possibilité de vacciner la deuxième dose au profit de ceux qui ont été infectés par le virus, Louzir a souligné qu’il n’y a pas grand avantage à vacciner ceux qui se remettent du virus Corona avec deux doses. Etant donné qu’ils ont développé une immunité suffisante après être infecté par le virus et après avoir reçu une dose de vaccin.

Le nombre de Tunisiens qui ont terminé leur vaccination après avoir contracté le virus et reçu une seule dose de vaccination a atteint plus de 350 mille personnes. Et ce, sur un total de 2 millions 100 mille personnes qui ont terminé leur vaccination avec deux doses et une dose de vaccin « Johnson ».

M. Louzir a aussi souligné que des études scientifiques ont prouvé que les personnes infectées par le virus Corona qui ont reçu une dose du vaccin après leur guérison de la maladie ont une immunité plus forte que les personnes qui n’ont pas été infectées par le virus et ont reçu deux doses de vaccination.

D’autre part, le président de la Campagne nationale de vaccination a nié l’existence de tout dommage pour la santé des personnes infectées par le virus Corona et ayant reçu une deuxième dose. Il a au final estimé que la vaccination est inoffensive pour cette catégorie, mais son avantage n’est pas grand.

Avec TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here