Faouzi Ben Abderrahman: « Le 25 juillet était une opportunité « 

économie

Peut-on dresser un état des lieux de la situation générale du pays. Car il faut rappeler qu’il y a un avant 25 juillet et un après 25 juillet. Qu’en est-il réellement? Faouzi Ben Abderrahman, ancien ministre de la Formation professionnelle et de l’emploi dresse un état des lieux..

Faouzi Ben Abderrahman estime que ce qui s’est passé le 25 juillet est une opportunité pour redresser la barre du pays qui était engagé dans une mauvaise direction. Il précise dans ce contexte: « En tant que citoyen, nous avons applaudi l’initiative du président non pas sur le plan constitutionnel, mais surtout pour le redressement des institutions de l’Etat. Et dont l’objectif était de rétablir cette confiance entre les institutions et le peuple.. »

Avant d’ajouter: sur le plan juridique, il peut y avoir plusieurs lectures si l’on se réfère à la  constitution. Nous n’étions pas dans une légitimité constitutionnelle parfaite. Pour la simple raison que le système est boiteux. Et c’est Ennahdha qui tirait profit de ce système. Or aujourd’hui, il faut réagir avant qu’il ne soit trop tard. D’ailleurs, plusieurs d’entre nous ont exprimé leur souci de ne pas accorder une carte blanche au président de la République.  »

Et de poursuivre: Notre souhait est clair:  la réussite de ce processus de transition avec une approche participative. Or 10 jours plus tard, nous constatons que le Chef de l’Etat n’a pas jugé utile de s’adresser à la nation pour expliquer ce qui se passe et pour expliquer où il va? Il n’a pas non plus réuni les médias… Plus encore, l’absence d’une feuille de route ne présage rien de bon.. A mon sens si cette feuille de route voit le jour, elle devrait comprendre trois axes majeurs: le process institutionnel, le processus gouvernemental, le process électif. Car il est important de poser la question va-t-on se diriger vers des élections anticipées ».

Et de conclure: « A l’heure actuelle tout est flou. Qu’en est-il pour après, je l’ignore, notamment concernant la désignation d’un chef du gouvernement ou d’un premier ministre. Car chaque minute compte si on veut avancer…  »

Et comme on dit wait and see…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here